Eté 2014 : Mélenchon incitait à la haine des Juifs

Eté 2014 : Mélenchon incitait à la haine des Juifs

MELENCHON, LES JUIFS et LE « PEUPLE SUPERIEUR »

Je ne veux pas oublier en cette veille d’élection les complaisances de Mélenchon pour les manifestations antisémites de l’été 2014, ses propos caricaturaux contre certains juifs et sa volonté de stigmatiser la solidarité des Français juifs avec Israël.

Rappel à ceux qui ont oublié : En réaction aux manifestations pro-Gaza de juillet 2014 où plusieurs tentatives de pogroms ont eu lieu dans Paris et à Sarcelles aux cris de « Mort aux Juifs », voici les réactions de Mélenchon. Lisez tout.

Le 26 août 2014, relativisant ces attaques contre les lieux de culte et les commerces juifs , il a précisé que c’était le fait de « quelques énergumènes », il a affirmé que les manifestants anti-israéliens ont su « se tenir digne et incarner mieux que personne les valeurs fondatrices de la République française ».

« Dignes » et incarnant « les valeurs de la République française » ? En attaquant les synagogues des Tournelles, de la Roquette et de Sarcelles par plusieurs centaines, armés de bâtons aux cris de « Mort aux Juifs » ??? Belle dignité qui nous promet des jours heureux sous sa Présidence. Et pour les valeurs de la République, heureusement, ce ne sont pas encore celles des pogroms.

Il poursuit : « Ces valeurs sont que nous sommes toujours du côté du faible et de l’humilié parce que nos valeurs, c’est liberté, égalité et fraternité. Pas la paix aux uns, la guerre aux autres. Nous ne croyons pas à un peuple supérieur aux autres. ». Vous avez bien lu : « un peuple supérieur aux autres ».
Là, il veut parler du peuple d’Israël, soit Israël=Peuple supérieur, cela ne vous rappelle-t-il rien ?

Mais ce n’est pas fini, il continue ce 26 août 2014 en déclarant : « Si nous avons quelque chose à dénoncer c’est ceux de nos compatriotes [juifs] qui ont crû, bien inspirés, d’aller manifester devant l’ambassade d’un pays étranger ou d’aller servir sous ses couleurs les armes à la main. »

Pourtant lors de cette manifestation de solidarité organisée par le Crif, pour soutenir Israël qui depuis 7 ans était bombardé presque quotidiennement par les missiles du Hamas, une minute de silence pour les victimes palestiniennes et israéliennes avait été observée.

Et comme l’a précisé Frédéric Haziza dans une très belle tribune dans l’Obs en août 2014 : « Une précision quant aux soldats franco-israéliens : ils ne s’enrôlent au sein de Tsahal qu’après avoir acquis la nationalité israélienne et non pas, comme d’autres, avec l’objectif d’aller combattre au nom du jihad dans un pays étranger, éventuellement contre l’armée française, pour revenir ensuite en France commettre d’autres crimes. »

Puis Mélenchon s’attaque aux représentants de la Communauté juive :

« Nous n’avons peur de personne. N’essayez pas de nous faire baisser les yeux. Peine perdue. Je voudrais dire au CRIF que cela commence à bien faire. Les balayages avec le rayon paralysant qui consiste à traiter tout le monde d’antisémite dès qu’on a l’audace de critiquer l’action d’un gouvernement. C’est insupportable. Nous en avons assez. La République, c’est le contraire des communautés agressives qui font la leçon au reste du pays. », a-t-il conclu.

« Une communauté agressive » ??? Nous qui pleurons 9 Juifs assassinés en France, ces dernières années. Nous qui sommes la cible d’attaques antisémites violentes, représentant depuis 17 ans plus de 50% de toutes les attaques racistes en France. Nous dont les amis de Mélenchon ou du moins ses compagnons de manifestation attaquent les synagogues, armés de bâtons aux cris de « Mort aux Juifs ».

Pour certains, de tout temps, les Juifs sont toujours responsables des attaques dont ils sont victimes. Mélenchon utilise ces mêmes artifices pour attaquer nos institutions représentatives.

De quoi devons nous donc qualifier cet homme politique qui insulte les Français Juifs solidaires d’Israël ? Lui qui ne trouve rien à redire contre les bouchers ASSAD et POUTINE et à leurs centaines de milliers de victimes civiles en Syrie et en Tchétchénie ? Lui qui ne critique pas le gazage d’enfants syriens par Assad mais critique Trump qui sanctionne ce régime criminel ?

Je n’oublie pas non plus qu’en mai 2013, Pour Jean-Luc Mélenchon, Pierre Moscovici « ne pense plus en français » et « pense dans la langue de la finance internationale ».
Alors, en ce moment où toute une « intelligentsia » de gauche s’enamoure de ce Tribun formidable, qui parle si bien, qui soulève les foules, qui fait rêver le peuple, qui redonne ses lettres de noblesse à la parole politique !!!

Et qui comme dans un clin d’œil, trouve naturellement les faveurs de Jean-Marie Le Pen, (illustration, la une de Minute). Le Pen et Minute sont pourtant cohérents. Car Mélenchon incarne la même radicalité anti-démocratique, anti immigrés, anti capitaliste, anti-libérale, antisioniste, pro Assad et pro Poutine. Mélenchon est aussi le meilleur adversaire du clan Le Pen au second tour pour assurer la victoire de la fille préférée de Jean-Marie.

N’oubliez pas que ce tribun a ainsi soulevé les foules en parlant de « peuple supérieur » pour qualifier Israël, de « communauté agressive » pour évoquer ses compatriotes juifs, et a attaqué un ministre socialiste d’origine juive en évoquant « la finance internationale ».

Le 23 avril, je ne veux ni de l’héritière de Vichy ni de celui qui soutenait les manifestations pogromistes et antisémites de l’été 2014.

Votez pour faire barrage à ces deux candidats de la Haine, de la haine des démocrates, de la modernité et de la liberté.

Merci à Arno Klarsfeld, Frédéric Haziza, Dionysios Dervis-Bournias et Denis Moscovici qui m’ont inspiré pour ce billet.

Par François Heilbronn

4 commentaires

  1. melenchon -marchais même clowns,la sanction divine est tombée (au fait quel est ton salaire mensuel? ,heh ,pourquoi tu me tutoies,on n’était pas à l’école ensemble à Rabat?)

  2. N’oubliez pas qu’Israël a été bombardé par le Hamas, 24 heures sur 24 durant 7 ans, et que tous le monde n’a commencer à crier au scandale QUE LE JOUR OU ISRAËL A COMMENCÉ A CE DÉFENDRE,MAIS QUAND LE HAMAS BOMBARDAIT ISRAËL, APPAREMMENT CA NE DÉRANGEAIT PERSONNE, mais aujourd’hui qu’ils ce défendent tous le monde crie : C’EST UN SCANDALE

  3. Melanchon comment dire … il sort d’un autre temps , un autre monde , rien ne lui fait peur et les cons ça ne doutent de rien c’est à ça qu’on les reconnait

Déposer un commentaire