Valls annonce sa victoire dans la 1ère circonscription de l’Essonne

Valls annonce sa victoire dans la 1ère circonscription de l’Essonne

0 1

Législatives : Valls annonce sa victoire dans la 1ère circonscription de l’Essonne

L’ancien Premier ministre Manuel Valls n’avait obtenu ni l’investiture de la République en marche ni celle du Parti socialiste.

(LP / Arnaud Journois.)

Elections legislativesMajorité présidentiellefrance insoumiseFarida AmraniLégislatives 2nd tourCirco9101

Au second tour des législatives 2017 ce dimanche 18 juin 2017, Manuel Valls l’a emporté à 140 voix d’écart face à la candidate de la France insoumise Farida Amrani dans la 1ère circonscription de l’Essonne.

C’est un score plus que serré. L’ancien Premier ministre Manuel Valls a annoncé sa victoire dans la 1ère circonscription de l’Essonne, avec seulement 50,3% des voix. «Chaque soirée électorale à sa part de tension. La participation est évidemment beaucoup trop faible, et vous en connaissez les raisons. Les résultats officiels vont être proclamés et au niveau de la préfecture. Les résultats ont été donnés avec la prudence qui s’impose avec 50,3%», a déclaré l’ancien Premier ministre.

C’est face à une candidate de la France insoumise, Farida Amrani, que Manuel Valls a lutté, jusqu’au dernier instant, pour conserver son siège de député dans la première circonscription de l’Essonne. Arrivé en tête au premier tour (25,5% contre 17,6%), l’ancien chef de gouvernement socialiste sauve sa peau ce dimanche et récolte ce dimanche XXXXX, contre XXXX pour la candidate de Jean-Luc Mélenchon.

L’ex-maire d’Evry, bien installé dans son fief, était cette fois dans une situation très incertaine. Cible d’un «tous contre Valls», il bénéficiait tout de même de l’absence de représentant de la République en marche ou du parti socialiste face à lui. S’il se revendique de la «majorité présidentielle», Manuel Valls n’avait en effet pas obtenu l’investiture du parti d’Emmanuel Macron, qui lui avait toutefois laissé le champs libre. Tout comme le PS, agacé par ses tentatives de récupérer l’étiquette REM mais pas au point de lui opposer un candidat socialiste.

> Suivez les résultats dans la 1ere circonscription de l’Essonne (lien papier édition)

> Retrouvez les résultats en Essonne 

 

Mélenchon arrivé en tête lors de la présidentielle

 

La candidate de la France insoumise était toutefois une véritable menace, compte tenu le score de Jean-Luc Mélenchon le mois précédent. Lors de la présidentielle, Manuel Valls avait appelé à voter pour Emmanuel Macron dès le premier tour et fait polémique en ne respectant pas le pacte de la primaire de la gauche qui lui imposait de soutenir le vainqueur, Benoît Hamon. Malgré cela, sa circonscription ne l’avait pas suivi et avait voté à 29,7% au premier tour pour Jean-Luc Mélenchon. Emmanuel Macron était arrivé deuxième avec 25,2%, devant Marine Le Pen 16%.

Lors des législatives de 2012, Manuel Valls avait frôlé la réélection dès le premier tour avec 48,60%. Il avait finalement été élu au second tour avec 65,58% des voix face à la candidate de l’UMP Christela de Oliveira (34,42%).

>Elections>Elections legislatives|18 juin 2017, 22h27|

leparisien.fr

NO COMMENTS

Leave a Reply