Un policier tué et 1 terroriste abattu sur les Champs-Elysées

Un policier tué et 1 terroriste abattu sur les Champs-Elysées

ALERTE INFO : des tirs sur les Champs-Elysées, le secteur bloqué par la police

Le ou l’un des suspects -Karim Cheurfi, connu et fiché par les services de la DGSI, 39 ans, originaire de Livry-Gargan, en Seine-Saint-Denis- a été abattu par des tirs de riposte, mais selon plusieurs témoins cités par BFMTV une autre personne aurait été impliquée dans la fusillade (non confirmé). 1 policier (DOPC supplétive des CRS, conducteur du véhicule) est mort, deux de ses collègues sont grièvement blessés [mais hors de danger, ce matin, 21/04] -, ainsi qu’une passante. Ils ont été délibérément pris pour cibles. 

Des coups de feu à l’arme lourde [fusil-automatique, certains témoins évoquent une Kalachnikov, mais enquêteurs n’ont ni confirmé ni infirmé le type d’arme] ont été tirés jeudi soir sur les Champs-Elysées à Paris. Selon nos informations, un agent de police a été tué et deux autres grièvement blessés. Un assaillant a été abattu.

-Le « Probable braquage qui a mal tourné », est exclu-. Rapidement, la prise pour cibles du car de police est la piste la plus probable, s’assimilant à un acte a priori « terroriste » (gratuit contre les forces de l’ordre)… Le parquet antiterroriste vient de se saisir de l’affaire, ce qui confirme le caractère terroriste de l’acte. Une cellule de crise se réunit à l’Elysée. Une perquisition a été menée dans la nuit de jeudi à vendredi, à Chelles, en Seine-et-Marne au domicile de l’homme titulaire de la carte grise du véhicule utilisé pour l’attaque. Suivant les consignes de Daesh, il s’agit de frapper les centres-symboles des grandes villes d’Europe, notamment, ici, les Grands Magasins parisiens, à quelques pas du Palais Présidentiel, de la Place Beauvau, une avant-veille d’élection présidentielle… Dans la foulée de l’acte terroriste, les services de propagande de Daesh ont aussitôt revendiqué les faits et l’auteur comme l’un des « soldats du Califat ». Néanmoins Daesh se trompe de tireur et en nomme un deuxième, sous l’alias d’Abu-Yusuf al-Baljiki, qui se serendait rendu à Paris depuis Bruxelles par le train pour commettre cet attentat. De fait, la piste de ce deuxième homme ne peut être négligée, en attendant qu’il soit, lui aussi identifié et arrêté. 

Les deux tours de scrutin présidentiel retrouvent donc « cernés » par les conditions d’un Etat d’Urgence plus légitime que jamais, en ces circonstances, alors que la platitude même de la campagne, ses affaires et ses relents écœurants n’ont jamais été à la hauteur des événements ni en mesure de désigner un Chef de l’Etat un tant soit peu digne de ce titre… 

En 2001, le suspect, alors âgé de 23 ans et déjà connu pour des faits de droits communs, avait blessé deux policiers au terme d’une course-poursuite.

Déjà condamné à 15 ans de prison

Au cours d’un accrochage avec des policiers, et alors qu’il conduisait un véhicule volé sur une route de Seine-et-Marne, il avait tiré en direction des agents, blessant deux d’entre eux. Placé en garde à vue au commissariat de Melun, il avait réussi à désarmer un gardien de la paix prétextant avoir besoin de médicaments, avant de lui tirer dessus à cinq reprises. Ce dernier avait alors réussi à le maîtriser en le blessant avec son arme.  Pour ça, il avait été condamné à 15 ans de prison.

François Fillon estime qu’il ne faut pas poursuivre la campagne électorale

« Je considère que dans le contexte que nous vivons qu’il n’y a pas lieu de poursuivre la campagne électorale », a conclu François Fillon. « Nous devons montrer notre solidarité avec les policiers et la population française qui est de plus en plus inquiète. Le combat contre le totalitarisme islamiste doit être la priorité absolue. Ce combat doit passer par une mobilisation mondiale, une lutte sans merci contre ceux qui propagent ces thèses et qui prennent les musulmans en otage. Ce sera ma priorité absolue« .

L’Etat islamique revendique l’attentat des Champs-Elysées

L’Etat islamique a revendiqué l’attentat des Champs-Elysées via son organe de propagande Amaq. Selon l’organisation djihadiste, l’attaque aurait été commis par un Belge.

Les faits ont eu lieu entre les stations de métro Franklin-Roosevelt et Georges V de la ligne 9 du métro. Sur Twitter, la Préfecture de police a recommandé d’éviter le secteur, indiquant que les forces de l’ordre étaient en cours d’intervention

D’après des témoignages concordants, des tirs ont eu lieu sur les Champs-Elysées. Les forces de l’ordre sont sur les lieux, deux policiers auraient été grièvement blessés.

🔴Nous vous conseillons d’éviter le secteur des Champs Élysées

D’après des témoignages concordants, des tirs ont eu lieu sur les Champs-Elysées. La préfecture de police conseille d’éviter les lieux.

Éric Hazan – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

Image en ligne

Le BNVCA condamne avec vigueur l’agression commise ce 21 avril,avenue des Champs Elysées à Paris par un individu armé qui a attaqué un fourgon de police tuant un policier et en blessant deux autres .
Sans attendre aucune revendication de Daesh le BNVCA est convaincu qu’il s’agit d’un attentat terroriste commis par un islamo terroriste kamikaze, au moyen d’une kalachnikov, qui a été abattu par les forces de police .
Nous adressons nos condoléances attristées , et toute notre solidarité,à la Police de Paris ainsi qu’à la famille du policier défunt.
Nous souhaitons un prompt rétablissement aux policiers blessés.
L’atmosphère ambiante particulièrement lourde qui règne dans notre pays à la veille des élections présidentielles, les arrestations de terroristes islamistes à Marseille stoppés dans leurs projets funestes, le procès à Paris de 22 djihadistes de la filière Cannes Torcy sont de nature à exciter les terroristes et les inciter à commettre leurs crimes partout où ils le peuvent , dès qu’ils le décident.
De lourdes menaces pèsent toujours sur notre pays .Tout laisse à craindre que d’autres djihadistes voudront encore terroriser la population française et nos institutions.
Nous demandons au Chef de l’Etat et au chef du Gouvernement de décider de dispositions particulièrement efficaces, et préventives, telles que l »Etat d’Urgence le prévoient et l’autorisent, comme l’arrestation systématique des suspects, des individus fichés, leur placement en résidence surveillée, voire la destitution de leur nationalité, et leur expulsion de France.
Le Président du BNVCA Mr Sammy Ghozlan lui même ancien commissaire de police, tient à rendre hommage au policier qui a payé de sa vie son service rendu à la nation

                 8 Boulevard Saint Simon 93700 Drancy

Le Président                                                      Drancy le 20 avril 2017
Sammy GHOZLAN

EN DIRECT – Champs-Élysées : un policier mort, un assaillant abattu dans une fusillade

MINUTE PAR MINUTE – La préfecture de police conseille aux Parisiens d’éviter le secteur des Champs-Élysées.

Des gendarmes en faction sur l'avenue des Champs-Élysées à Paris, le 1er janvier 2017
Des gendarmes en faction sur l’avenue des Champs-Élysées à Paris, le 1er janvier 2017Crédit : LIONEL BONAVENTURE / AFP
JulienAbsalon1
Julien Absalonet Guillaume Chieze

Des tirs ont eu lieu sur l’avenue des Champs-Élysées à Paris, dans la soirée de jeudi 20 avril. Selon nos informations, un policer a été blessé par balle et un autre a été tué. L’assaillant, non identifié, a également été tué. L’attaque s’est produite vers 21 heures, aux alentours de la station de métro Franklin D. Roosevelt, dans le VIIIe arrondissement de la capitale.

La préfecture de Police recommande à la population d’éviter le secteur et de respecter les consignes des forces de police. Un hélicoptère survole la zone et le bas de l’avenue est complètement bloqué.

Suivez l’évolution de la situation :

21h35 – La préfecture de police confirme que l’assaillant a été « neutralisé », qu’un policier est mort et qu’un autre a été blessé.

21h28 – Une vidéo montre l’important dispositif de sécurité qui est déployé sur l’avenue.

22h59

Le véhicule de l’assaillant en cours d’inspection

Une opération de déminage et une inspection minutieuse sont en cours sur le véhicule à bord duquel est arrivé l’homme qui a tiré sur les policiers.

22h55

Donald Trump évoque « un acte terroriste »

« C’est une chose vraiment, vraiment terrible qui se passe dans le monde aujourd’hui. Mais il semble que ce soit une attaque terroriste », a affirmé le président américain, présentant ses condoléances au peuple français.

22h53

Pas de deuxième policier mort

Le porte-parole du ministère de l’Intérieur a nié le décès du deuxième policier blessé, comme l’indique plusieurs sources. Un des deux policiers blessé se trouve en urgence absolue.

.@prefpolice @PHBrandet Il n’y a pas d’autres interventions de sécurité en cours sur les (@PHBrandet)

.@prefpolice @PHBrandet Contrairement à des informations qui ont pu circuler, il n’a pas de second policier décédé (@PHBrandet)

22h36

La réaction de Bernard Cazeneuve

Hommage au policier tué sur les Champs-Elysées ce soir, pensées à sa famille. Solidarité avec ses collègues blessés et leurs proches.

22h19

L’assaillant était connu des services de renseignement

Selon plusieurs sources concordantes, l’homme qui a tiré sur les policiers était connu de la DGSI.

22h14

Bernard Cazeneuve à l’Elysée

Le Premier ministre a rejoint le président de la République à l’Elysée. Le ministre de l’Intérieur, Matthias Kekl, et la maire de Paris, Anne Hidalgo, doivent également rejoindre Bernard Cazeneuve et François Hollande pour une réunion de crise.

22h09

La section antiterroriste se saisit de l’enquête

La section antiterroriste du parquet de Paris se saisit de l’enquête. Les investigations ont été confiées à la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) et la Sous-direction antiterroriste (SAT).

22h08

« Soutien total » de Benoît Hamon

Mes pensées vont au policier tué, à ses collègues blessés. Soutien total aux forces de l’ordre contre le terrorisme.

21h58

« Des policiers pris pour cible »

Selon le porte-parole du ministère de l’Intérieur, « des policiers ont été délibérément pris pour cible ». Sur BFMTV, Pierre-Henry Brandet explique qu’un homme a « ouvert le feu sur un véhicule des forces de l’ordre ». « Aucune piste n’est écartée », poursuit-il.

21h48

Les stations de métro George V, Franklin Roosevelt et Champs-Elysées-Clemenceau

    ont été fermées par mesure de sécurité.
21h44

Le drame s’est déroulé à hauteur du 104 de l’avenue des Champs-Elysées

    , au niveau du magasin Marks & Spencer, où une vingtaine de fourgons de police a été déployée à proximité.
21h42

L’agresseur a été abattu, assure le ministère de l’Intérieur

21h41

Un policier tué, un autre blessé 

21h40
Des policiers visés par des tirs aux Champs-Elysées à Paris

3 commentaires

  1. Après des semaines et des semaines de manifestations  » contre les violences policières » autorisées, en plein état d’urgence, par le criminel gouvernement Hollande, il est NORMAL qu’un policier se fasse tuer par un repris de justice lourdement armé, en plein Paris, alors qu’il aurait dû, comme les autres meurtriers de ces dernieres
    années, purger complètement sa peine de prison.
    Condoléances à la famille de ce policier.

  2. Mon père me disait souvent :  » Comme on fait son lit, on se couche ! « . La République même enseigne qu’on a que ce que l’on mérite !

    Ils sont entre 10000 et 17000 fichés S, autrement dit coordonnés, ils peuvent déclencher le chaos comme et quand ils veulent !

    50 ans d’aveuglement, de laxisme et de complaisance et chacun en prend pour son grade…

  3. La police à très bien réagit et en plus très vite BRAVO, mais ça à finit malheureusement par un policier tué, toutes mes condoléances à la famille

Déposer un commentaire