Un ex-agent de la CIA : Trump est « l’ennemi intérieur »©

Un ex-agent de la CIA : Trump est « l’ennemi intérieur »©

Evan McMullin, ancien agent de la CIA et candidat présidentiel en 2016, a désigné le Président des Etats-Unis, Donald Trump, comme étant un “ennemi intérieur” qui “représente une menace pour le pays.”

L’ancien agent de la CIA et candidat présidentiel  de 2016, Evan McMullin (Photo: abcnews.go.com)

US President Donald Trump was called a “domestic enemy,” who “presents a threat to the country” by a presidential candidate of 2016 and ex-agent of the Central Intelligence Agency (CIA), Evan McMullin. As the Info Wars information website reported, the statement was made on Twitter, after Trump criticized the Federal Bureau of Investigation (FBI) and the National Security Agency (NSA) for leaking information to the New York Times and the Washington Post.

Le Président des Etats-Unis d’Amérique Donald Trump est désigné comme un »ennemi intérieur » qui « pré »sente une menace pour le pays » par un candidat à la Présidentielle de 2016 etex-agent de l’Agence Centrale des Renseignements (CIA),  Evan McMullin. Comme le rapporte le site alternatif Info Wars, cette déclaration a été faite par Twitter, après que Trump ait critiqué le Bureau Fédéral d’Investigations (FBI) et l’Agence Nationale de Sécurité (NSA) pour avoir organisé des fuites d’information sensible en direction du New York Times et du Washington Post.

Par serment, le premier devoir ds responsables des renseignements est « de défendre la Constitution des Etats-Unis contre tous leurs ennemis, étrangers et intérieurs » https://twitter.com/realdonaldtrump/status/831853862281699331 

 Aussi, le véritable scandale n’est-il pas que le président des Etats-Unis d’Amérique apparaisse avoir été coopté par le plus grand adversaire de l’Amérique?  https://twitter.com/realdonaldtrump/status/831853862281699331 

En outre, s’exprimant sur la chaîne CNN (anti-Trump), McMullin a expliqué pourquoi Trump est une « menace pour le pays », en mentionnant qu’il assume ses relations avec le Président Russe et les officiers des renseignements russes. 

“Je vais vous dire ce que sont leurs préoccupations. Leurs inquiétudes concernent le fait que Donald Trump  représente une menace pour le pays, à cause de ce qu’ils perçoivent comme sa relation privilégiée avec Vladimir Poutine et les relations de son équipe avec les officiers des renseignements russes” a déclaré McMullin.

 

En du fait que le reportage original du New York Times a reconnu qu’il n’avait « aucune preuve » que « L’équipe de campagne de Trump était en collusion avec les Russes à propos du piratage et d’autres efforts réalisés en vue d’influencer les élections », a déclaré McMullin, disant que « Trump a mené une campagne qui était assistée par un adversaire étranger -notre plus grand adversaire étranger ».

L’ex-agent de la CIA a aussi fait remarquer qu’il était en contact avec certains agents des renseignements, qui sont responsables de ces fuites, et il affirme que , de cette façon, ils ne faisaient que répondre à « une menace sécuritaire provenant de la Maison Blanche ».

Ce matin, Trump a encore exprimé sa colère contre les éléments politisés des renseignements, en disant que le New York Times « doit présenter ses excuses ».

Le fuitage et même le fuitage illégal de documents classifiés, est un gros problème à Washington depuis des années. Les loosers du @nytimes (et d’autres) doivent présenter leurs excuses!

Les projecteurs sont finalement braqués sur les voyous indiscrets des bas-fonds! On les attrapera! 

southfront.org

Adaptation :Marc Brzustowski

1 commentaire

  1. Même dans la CIA il y avait des charognards gauchistes qui maintenant essaient d’aboutir à l’assassinat de Trump par la diffusion de calomnie mensongère , espérons que leurs infectes tentatives de nuire en resteront là !

Déposer un commentaire