Tags Posts tagged with "Arrow 3"

Arrow 3

1 2
Les systèmes de défense anti-missiles israéliens protègent les actions offensives des avions de combat
Le système de missiles Arrow (Hetz)  conduit Israël au dernier volet de sa révolution dans les stratégie de défense. 

 

Quand le système de missile anti-missiles a été livré à la Force Aérienne Israélienne en 2000, Israël est devenu le premier pays au monde ayant la capacité de se protéger contre les menaces des missiles balistiques. C’était neuf ans après la Première Guerre du Golfe, en 1991, quand 39 missiles SCUD tirés d’Irak, avaient paralysé Israël et l’Etat juif a dorénavant un bon moyen de se défendre.

Le Arrow (Hetz ou Flèche) a été le premier système de ce type – conçu pour intercepter les missiles balistiques ennemis sur leur trajectoire vers Israël hors de l’atmosphère et bien avant même qu’ils ne puissent entrer et travers dans l’espace aérien d’Israël. Le concept en lui-même était révolutionnaire – Israël est un petit pays sans territoire étendu ni profondeur stratégique. Il n’y a pas de marge pour la moindre erreur et les missiles doivent être interceptés aussi loin que possible.

Si les reportages à propos du raid en Syrie des Forces aériennes israéliennes avant l’aube vendredi sont exacts, le missile Arrow a entrepris une nouvelle révolution : il peut maintenant être utilisé pour protéger les avions de combat et bombardiers israéliens opérant en profondeur loin des derrière les lignes ennemies contre tout lancement de missiles sol-air (SAM) à leur encontre.

C’est la grande nouvelle qu’on peut  tirer de cette frappe au beau milieu de la nuit contre ce qui semble être un nouveau convoi d’armement ou un dépôt d’armes en route de Syrie vers le Hezbollah au Liban. Il y a eu des rapports de frappes israéliennes en Syrie auparavant, et ce n’est pas non plus la première fois que la Syrie tire des SAM contre les avions israéliens.

Cependant, cette fois, le Arrow a été utilisé pour portéger les arrières des avions de combat israéliens. Le Hetz ou Arrow – conçu à l’origine pour intercepter des missiles balistiques -peut apparemment être aussi utilisé contre des SAM de courte ou moyenne portée. Le monde vient de recevoir un rare aperçu sur les façons dont les Forces aériennes israéliennes opèrent dans des endroits stratégiquement compliqués commela Syrie, où on trouve autant de missiles syriens que de missiles et radars russes.

 

Les uns comme les autres ont été neutralisés.

Par 
17 Mars 2017 09:14

jpost.com

Adaptation : Marc Brzustowski. NDLR : Depuis quand a t-on vu une « Flèche » être une arme « défensive »? Elle n’existe que pour percer la cuirasse ennemie. 

Rappelons que jeudi 9 mars, Netanyahu était à Moscou. Avec Vladimir Poutine, ils ont évoqué la menace iranienne aux frontières d’Israël. En neutralisant les contre-mesures russo-syriennes SAM, Israël démontre qu’à l’étage au-dessus dans la surenchère, les coéquipiers de la Russie sont nus et ne peuvent embrayer à la puissance supérieure. Malgré les destructions envisageables d’un conflit généralisé effectué à coups de missiles, Israël a les plus grandes probabilités d’avoir la longueur d’avance qui offre une victoire âpre mais certaine. 

0 0

Yaïr Ramati, qui était responsable de l’élaboration des systèmes de défense antimissiles du Dôme de Fer, de la Fronde de David de David, a commis « de graves violations à la sécurité et l’information », selon le ministère. » De plus, le cas sera traité par les autorités compétentes. »

En conséquence, « il ne peut pas continuer à occuper son poste au ministère de la Défense, » selon un communiqué.

Les fonctionnaires n’ont donné aucune information précise quant à ce que Ramati aurait fait pour entraîner son licenciement. Toutefois, les rapports des médias ont laissé entendre qu’il a été constaté que des documents classifiés se trouvaient sur son ordinateur personnel.

Yair Ramati.

Ramati n’a fait aucun commentaire.

Cette décision est d’autant plus surprenante qu’elle survient après un mois d’essais fructueux des programmes de missiles  sous le commandement de Ramati.

Le 10 Décembre, le système de défense antimissile interballistic Arrow 3 (la flèche) a réussi son premier test complet, détruisant une cible dans l’espace. Le système est prévu pour remplacer le système de défense Arrow 2.

Une semaine plus tard, Ramati a annoncé que le système Fronde de David, destiné à protéger contre les menaces de missiles de moyenne portée, avait terminé la phase de test et devrait commencer à être déployé par l’aviation israélienne.

Ramati a travaillé sur le programme de missiles de défense Israéliens depuis 1981, après avoir quitté l’armée. Il dirigait la Direction de la « défense antimissile Homa », au sein du ministère de la Défense, depuis 2012.

En 2003, il a remporté le Prix d’Israël de la Défense pour son travail dans l’élaboration du programme Arrow 3.

Au sein des Forces de défense israéliennes, un certain nombre d’officiers ont également été licenciés récemment pour atteintes à la sécurité de l’information et de l’Etat. Le commandant du corps d’artillerie du Nord, le colonel Ilan Levy, a été démis de ses fonctions après que sa voiture ait été volée avec un fichier contenant des documents confidentiels à l’intérieur. Finalement, le service de sécurité du Shin Bet et la police israélienne ont retrouvé la voiture, avec les documents encore intacts.

Le lieutenant-colonel Elad Marom, le fils de l’ancien chef de l’Armée de l’Air d’Israël, Eliezer Marom, a été démis de ses fonctions au cours des derniers mois après avoir fourni des informations à un individu «non autorisé».

En Août, la nomination annoncée d’un commandant d’une unité pour mener une opération secrète des renseignements a été retirée après  qu’il ait échoué à un test de détecteur de mensonge.

Au cours de l’année, l’armée israélienne a également retiré la promotion d’un autre officier qui avait servi à un poste clé du Commandement central après qu’on eut appris qu’il avait divulgué des informations à un journaliste.

Le Chef d’état-major de Tsahal Gadi Eisenkot a aussi décidé d’annuler la promotion d’un officier commandant d’une brigade de réserve.

Haaretz

 

0 1

Le système de radar de l’Arrow 3 a détecté le missiles Sparrow tiré par l’Air Force et a alerté le centre de commande du système, qui a analysé les informations, planifié sa trajectoire pour pouvoir l’intercepter.

Le missile intercepteur a été alors tiré de la Plage Palmachim vers la mer, pour frapper avec succès la cible et la détruire hors atmosphère.

6687303462558640360no

Arrow 3 (la Flèche) est un système de défense antimissile en cours d’élaboration par l’Israel Aerospace Industries (IAI) et sa filiale Elta, cette dernière étant en charge du système de détection radar. Elisra, une filiale de la société israélienne Elbit Systems, a développé le système de gestion de tir du Arrow 3, tandis que la société israélienne Rafael a développé le missile intercepteur. La société américaine Boeing a également contribué à développer et à fabriquer Arrow 3.

Il y a un an, un test similaire avait échoué, et le test de jeudi matin a été fait après que les leçons aient été tirées du tir précédent.

ShowImage.ashx (758×530)

Les Responsables de la Défense ont déclaré que le tir d’interception de décembre 2014 avait échoué parce qu’il n’avait pas réussi à se verrouiller sa cible de manière satisfaisante et que par conséquent il avait été décidé de ne pas tirer l’anti missile pour rien.

Des tests supplémentaires pour la planification du système Arrow 3 auront encore lieu à l’avenir.

Le Arrow 3 est la principale composante du système de défense de portées multiples d’Israël que le ministère de la Défense développe dans le cadre du Mafaat Research and Development Agency.

Arrow3 est destiné à fournir un troisième type de défense destiné à intercepter des missiles à longue portée comme le Shahab-3 iranien, qui pourrait cibler Israël à milliers de kilomètres de distance.

Le première système de défense est le système Fronde de David, qui devrait être opérationnel par la Force de défense aérienne d’ici un an. La Fronde de David est destinée à fournir une protection contre les missiles de moyenne à longue portée, ainsi que des « drones suicide. »

La deuxième série de défense est le système Iron Dome, destiné à protéger des missiles à courte et moyenne portée.

56691bf5563d7abf (1)

Au cours des dernières années, le système de défense Arrow 2 a été élaboré afin de protéger Israël, en plus du système de missiles Patriot et du Dôme de fer, ces deux derniers ayant déjà fait leurs preuves en détruisant des missiles provenant de la bande de Gaza et de la frontière nord.

La mise en place de ces systèmes de défense nécessite un travail constant pour améliorer le système Iron Dome et permettre à ses batteries (au nombre de 10 dans les prochains mois) de gérer plusieurs salves dans le même temps, y compris des roquettes lancées à partir de différents endroits, ainsi que pour couvrir la protection d’une plus grande surface au sol.

Ynet