Synagogue de Manhattan incendiée, la piste criminelle privilégiée

Synagogue de Manhattan incendiée, la piste criminelle privilégiée

Vue aérienne de Manhattan, le 8 septembre 2016 Drew Angerer (GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives)

Source : I24 News

La police de New York privilégie la piste de l’incendie criminel dans le brasier de dimanche ayant réduit en cendres la synagogue historique de Manhattan, a rapporté NBC New York.

Un détective de la police a déclaré aux journalistes mardi que les images de surveillance ont élevé des soupçons, rapprochant les enquêteurs de la piste criminelle.

« Nous pensons que c’est un incendie criminel. Nous avons pu récupérer la vidéo. Nous sommes en train de l’examiner », a déclaré le chef des détectives de NYPD, Robert Boyce à NBC.

Les enquêteurs ont étudié la vidéo qui montre trois enfants sortant de la synagogue de Beth Hamedrash Hagadol, a rapporté AM New York, les policiers étant toutefois réticents à divulguer plus de détails.

Les trois alarmes anti-incendie ont retenti à 19H00 dimanche et il a fallu près de deux heures pour maîtriser les flammes.

Il n’y a pas eu de blessés, mais le feu massif a lancé des panaches de fumée sur le bas de Manhattan.

La synagogue a d’abord été construite en 1850 en tant qu’église, puis convertie quelques années plus tard à l’usage de la communauté juive. Le bâtiment a été classé au patrimoine culturel de la ville en 1967.

La Ligue anti-diffamation (LAD) est en contact avec les enquêteurs et s’inquiète de l’aspect antisémite de cet incendie, a déclaré l’un des responsables de la LAD à AM New York.

« Nous avons été déchirés et troublés de voir les images d’une synagogue en flammes, même s’il s’agit d’une qui n’a pas été utilisée depuis plusieurs années », a écrit la LAD.

« Nous sommes en contact avec les forces de l’ordre, qui enquêtent activement sur le feu et nous continuerons de surveiller la situation au fur et à mesure qu’elle se déroule », a-t-il été ajouté.

Un ancien rabbin qui a dirigé la congrégation pendant trois décennies, le rabbin Mendel Greenbaum, a déclaré que toutes les Torah et les objets religieux étaient hors de danger et intacts.

Le bâtiment avait été abandonné en 2007 en raison de la diminution de l’appartenance à la synagogue.

La congrégation n’avait pas les fonds nécessaires pour réparer les dommages causés par un incendie antérieur.

En 2013, la synagogue a soumis une demande à la Landmark Preservation Commission pour démolir le bâtiment, selon AM New York.

Mais récemment, la congrégation avait essayé de sauver le bâtiment et se trouvait dans les « dernières étapes » de la rencontre avec les inspecteurs et les fonctionnaires de la ville pour recueillir des fonds et sauver le bâtiment.

1 commentaire

  1. Au crédit des « Américainx » : c’est le seul pays au monde où, de façon C OUTUMIERE les églises devenues peu à peu trop petites(!) furent vendues aux juifs devenant trop nombreux pour se contenter d’oratoires surchargés! Ceci fut vrai à Manhattan mais également dans L’Ouest Sauvage!!! Au Montana, Nevada et Virginia City…on peut voir ce même phénomène dans des vieux villages « musées » ! la synagogue ex-Baptiste ou Méthodiste, devenue la Synagogue…

Déposer un commentaire