Rennes. Ivre, il tente d’arracher les armes d’une patrouille Sentinelle

Rennes. Ivre, il tente d’arracher les armes d’une patrouille Sentinelle

Rennes. Ivre, il tente d’arracher les armes d’une patrouille Sentinelle

  • Militaires de l'opération Sentinelle, illustration
    Militaires de l’opération Sentinelle, illustration | Ian Langsdon / AFP

Un homme de 44 ans a tenté d’arracher les armes de deux militaires, mercredi soir, place de la mairie à Rennes. Il ne s’agit pas d’un acte terroriste, mais l’agresseur, connu de la police, est toujours en garde à vue.

Vers 19 h, mercredi soir, une patrouille de l’opération Sentinelle stationne son véhicule place de la mairie, à Rennes. Les militaires descendent pour patrouiller dans les rues du centre-ville, comme ils le font chaque jour.

Ils aperçoivent un homme qui urine sur la voie publique, place de la mairie, en présence de passants. Ils essaient de l’éloigner, mais il se rebelle. Il tente d’arracher leurs armes à deux soldats.

Lire aussi : Attaque de Levallois. Le dispositif Sentinelle est-il pertinent ?

Un ancien militaire

Les militaires l’ont maîtrisé jusqu’à l’arrivée de la police. Le récalcitrant a été placé en garde à vue au commissariat central, boulevard de la Tour-d’Auvergne.

Lire aussi : Attaque à Levallois. Le récit de la traque et de l’arrestation spectaculaire

Il s’agit d’un Rennais de 44 ans, ancien militaire, connu des services de police. Sa garde à vue a été prolongée hier soir.

ouest-france.fr/bretagne/rennes-35000

Pas de commentaires

Déposer un commentaire