Rencontre entre Trump et Abbas le 3 mai prochain

Rencontre entre Trump et Abbas le 3 mai prochain

Le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas / Le président américain Donald Trump AFP
La première rencontre entre le président de l’Autorité Palestinienne, Mahmoud Abbas, et le président américain, Donald Trump, aura lieu le 3 mai prochain à la Maison Blanche, a déclaré dimanche un haut responsable palestinien, Asam al-Ahmad, au journal jordanien Al Ghad.

Une délégation palestinienne sera envoyée à Washington le 23 avril pour des discussions en amont avec l’administration Trump, a également confié le responsable du Fatah.

La Maison Blanche n’a pour l’instant pas confirmé officiellement la date.

Lors d’une conversation téléphonique en mars, le président américain avait invité son homologue palestinien à Washington.

De plus, après sa rencontre en mars avec l’émissaire américain pour la paix, Jason Greenblatt, Abbas avait déclaré dans un communiqué officiel qu’il croyait à un processus de paix « historique » avec Israël sous la présidence Trump.

Toutefois, un membre du Comité exécutif de l’OLP, Hanan Ashrawi, a dénoncé samedi l’alignement de l’administration Trump sur la position de la droite israélienne.

« L’administration a adopté la position extrême israélienne du Premier ministre Benyamin Netanyahou, qui supporte les colonies », s’est-elle exprimée sur le site de Ynet.

Le président américain a exprimé à de nombreuses reprises depuis sa victoire électorale, son intention de mener à bien ce qu’il a qualifié « d’accord ultime », obtenir la paix entre Palestiniens et Israéliens.

La question du conflit israélo-palestinien a été notamment abordée lors de la rencontre en février entre Trump et le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou lors de sa visite à Washington.

Au cours de cette entrevue, Trump a déclaré à Netanyahou que « les deux parties devront faire des concessions » pour parvenir à la paix.

Source : I24 News
 

1 commentaire

  1. Israël n’a aucune concession territoriale à accepter envers des squatters arabes pour une entité dite  » palestinienne  » invention identitaire de Yasser Arafat ( Abou Ammar ).

Déposer un commentaire