Qui est David Pinto, le rabbin marocain du gendre de D. Trump...

Qui est David Pinto, le rabbin marocain du gendre de D. Trump ?

Le rabbin mystique marocain David Hananya Pinto est peu connu aux Etats-Unis, même s’il dispose d’un réseau de riches sponsors. Et c’est justement à cause de l’un d’eux, Jared Kushner, mari d’Ivanka Trump, que le chef spirituel juif est aujourd’hui sous le feu des projecteurs.

Deux fondations de la famille Kushner ont fait un don de plus de 210.000 dollars au centre d’étude new-yorkais de Pinto, fait savoir le journal juif américain. Le média estime également qu’il est difficile d’associer un orthodoxe moderne comme Jared Kushner avec un mystique comme Pinto.
David Chananya Pinto fait partie d’une poignée de rabbins portés sur le mysticisme qui sont de plus en plus populaires en Israël et aux Etats-Unis. S’il porte le manteau noir et le chapeau typiques des ashkénazes ultra-orthodoxes, Pinto est issu d’une longue tradition de «faiseurs de miracles» et de «saints» juifs nord-africains, la tombe de son arrière-arrière-grand-père est même un célèbre lieu de pèlerinage pour les juifs marocains.

S’il dirige des institutions en France et en Israël, Pinto visite régulièrement son centre d’étude new-yorkais, où ses disciples incluent aussi bien des juifs orthodoxes modernes que des membres de la communauté juive française. Ses conférences sont données en anglais dans un accent français.

Les miracles opérés par son père et son grand-père, tous deux également rabbins, jouent un rôle important dans le message de Pinto.
Lors d’une conférence donnée en mai dernier à Mexico City, Pinto a raconté qu’après 40 ans de réclusion spirituelle dans sa maison au Maroc, son père le rabbin Moshe Ahron Pinto a déplacé sa famille en Israël. C’est au cours de cette année qu’il aurait rencontré le rabbin Shimon bar Yochai, qui a vécu il y a environ…2.000 ans.
Un «fait» qui, avec d’autres histoires similaires, vaut à Pinto, mais aussi ses prédécesseurs, d’être respectés et hautement considérés comme des faiseurs de miracles.

H24

16 commentaires

  1. Pour avoir découvert Rav Pinto il y a quelques années, je peux vous dire que j’ai rarement rencontré un Rav qui vous écoute avec autant de bonté et sans vous juger, qui se souvienne de vous et de vos problématiques un an après un premier entretien, alors qu’il reçoit des milliers de personnes en peine. Sa simplicité et sa chaleur font émerger de vous l’Emouna (foi, confiance) que vous aviez laissé recouvrir par vos soucis et vos peines. Ni charlatanisme, ni opportunisme mais grandeur dans la simplicité. Que D. ieu le protège et lui donne la force de continuer à être un berger et un avocat pour Israël

    • Depuis quand le Dieu de JACOB , de DAVID….. d’ZECHIAS travaille avec ceux qui invoquent des démons! Voilà pourquoi JHWH a tant de fois livré ISRAEL à ses ennemis. C’est à cause de menteurs sataniques et satanistes comme ce faux Lévite.

  2. Alors Moché donnez-moi le nom du Pinto qui a des démêles avec la justice israélienne ?
    Vous savez, Moché, un vrai tsadik, on ne le voit pas, on ne l’entend pas, et on ne sait même pas qui il est. (non ! je ne confonds pas avec le Machiah)
    Alors que ce soit lui ou un autre c »est du pareil au même.
    Ca n’empêche pas qu’il ait des grandes connaissances, mais qu’en fait-il ? là est toute la question pour tous ces grands érudits.
    Vous savez, la Torah et l’argent ne font pas bon ménage, ça j’en suis certaine !
    D’ailleurs, me semble-t-il, de mémoire bénie, Baba Salé (zal) n’a pas du tout été d’accord avec son entourage lorsque le commerce à commencer autour de son nom.

  3. Ce n’est pas du tout la même personne que le Rav Pinto qui a des soucis avec la justice en Israel, faut se renseigner un peu !!!.

    Après, CE Rav David Hanaya Pinto est très très connu pour faire des berakhotes incroyables, lui et ses fils également, c’est quelqu’un de très très bien qui aide énormément de gens, aucun rapport avec un escroc ou quelqu’un de perché, faut sortir de sa bulle un peu.
    C’est aussi un grand érudit en Torah, et une excellente nouvelle que le gendre de Trump le suive, il est casher à 100%
    Moshé

  4. Si c’st le Pinto qui a détourné des millions pour des constructions de logements en Israël, alors il n’a rien d’un rabbin ou d’un Rav .
    Ce genre de personne desserve plus la religion qu’il ne la serve.
    Bien sur qu’il aide des familles pauvres, il ne manquerait plus que ça qu’il ne fasse rien avec les deniers du peuple Trop de fortune, trop de pêchés !
    Hachem reconnaîtra les siens.

    • Comment devient-on rabbin? Au delà de la connaissance encyclopédique de la Torah, du Talmud, de la Halacha, est-ce qu’on teste leur QI? Leur casier judiciaire (notamment ceux en contact avec les enfants ou les finances)? Leurs diplômes non rabbiniques? Quelqu’un pourrait-il m’éclairer?

    • Ca c’est du Lachon Ara pur jus! Puisqu’on se tue à vous répéter qu’il ne s’agit pas du tout du rav Yoshiyahou Pinto, ayant eu maille à partir avec la Justice. Mais vous n’en avez cure, l’essentiel est de vider son fiel. Il suffit d’évoquer un nom pour que des foules entières se mettent à brailler.

  5. Les miracles ç est la religion des peuples ignares disait Spinoza Saul Dacosta disait que ç est une religion qui terrorise les hommes au lieu de créer l Armoni et la fraternité et ç est ceux qu il font il terrorise et se transforme en guérisseur

  6. Ce qui est dramatique c’est de voir des juifs, plutôt intelligents en général, croire dans ces faiseurs de miracles.

    Cela est déjà un scandaleux, et montre combien la religion telle qu’elle est exprimé aujourd’hui nous a fait tomber un niveau particulièrement bas au plan intellectuel et scientifique.
    Ne nous trompons pas, tous ces hommes comme le rav Pinto, ont des tendance à aimer l’argent d’une manière excessive.
    Cela fait des décennies que je suis des cours de Rabbins d’orthodoxes de tout genre, Cours toujours passionnant, sur le passé d’Israël, mais où la priorité reste des histoires de riches et de pauvres , Montrant que c’est gens là sont obsédés par le matérialisme.

    • vous avez parfaitement raison et les inculpations successives de rabbins en Israel ainsi que l’existence de nombreux rabbins millionnaires, vendeurs de prières et de talismans en tous genres est une honte pour nous

  7. Laissez tranquille le RAV PINTO.
    Votre écrit à vous journaliste a une tendance à exposer ce que des rabbins religieux touchent de leurs donateurs.
    C’est plus par jalousie car vous pensez que les religieux doivent rester pauvres.
    Mais sachez une chose pour votre instruction.
    LA bénédiction dans ce monde n’est déversée d’en haut que parce qu’il y a des gens qui étudient la thora.
    En l’occurrence le RAV PINTO erse l’intégralité des dons perçus à ses institutions.
    Et savez vous que grace à ces dons des milliers de gens sacrifient leur situation sociale pour étudier la thora avec un salaire mensuel de l’ordre de 2000 shekels soit près de 500 euros.
    Vous , monsieur le journaliste , seriez vous prêts à rester assis dans une yéchivah 10 heurs par jour pour un salaire de misère de 500 euros?
    Non certainement, alors allez porter votre spot sur les arabes qui occupent la terre d’Israël et qu’il faut éjecter d’ISRAEL car c’est de l’occupation de la terre d’ISRAEL par les arabes qu’il s’agit.

    • Meir, vous semblez être un parfait naïf qui insulte à tour de bras et ne sait pas lire : ce n’est pas de ce Rav Pinto là accusé de détourner des fonds dont on parle, mais de celui du gendre de Trump que vous ne connaissez pas. Je lis d’autres paroles de haine de votre part un peu partout sur ce site. Vous n’avez rien d’un peu positif à raconter?

        • Lorsque des rabbins sont réellement « suspects », ils font l’objet d’enquêtes tout-à-fait transparentes qui peuvent mener des Rabbins comme l’ancien grand Ashkenaze Metzger très loin de leurs fonctions initiales, voire en prison : 3 ans et demi et 5 millions de shekels d’amende. Mais jeter l’opprobre systématique comme le font certains obsédés pour des motifs très souvent obscurs (rejet de toute religion, instinct de supériorité intellectuelle déplacé, haine des Juifs), c’est cela qui est très très suspect, Tor. Car, après tout, il n’y a pas plus de raison qu’un Rabbin se change en truand qu’un médecin clinicien, un avocat ou tout autre « charlatan » potentiel qui sait parler et convaincre, éventuellement pour en tirer des bénéfices indus. Quant à Brami, c’est un bonimenteur qui professe contre une partie des textes des Prophètes, il a donc un intérêt particulier à tisser gratuitement une mauvaise réputation à des « concurrents commerciaux ». Ce qui s’appelle de la concurrence déloyale, du prosélytisme.

Déposer un commentaire