Propagande nazie contre les Rothschild à la télévision russe

Propagande nazie contre les Rothschild à la télévision russe

Un reportage sur la famille Rothschild à la télévision russe utilise des images de progagande nazie

 

Voir les extraits vidéo sur MEMRI TV

Un bulletin d’informations du week-end, diffusé sur la Première chaîne de télévision russe le 2 avril 2017, retrace l’histoire de la famille Rothschild, en utilisant des images de propagande nazie et des caricatures antisémites. Le reportage, diffusé après le décès du banquier américain David Rockefeller, entendait présenter une autre dynastie de banquiers internationaux nantis, les Rothschild. L’utilisation d’images tirées de la propagande nazie – et de plus, sans mentionner explicitement le régime nazi – est inhabituelle dans des émissions diffusées dans les médias russes. Le reportage décrit les grandes théories du complot concernant la famille Rothschild, qu’il présente comme faisant partie d’un complot juif international visant à contrôler le monde. Extraits :

« L’argent, qui dirige le monde » 

Voix-off : A l’ère d’Internet, cette vieille photo d’une carriole avec quatre zèbres porte généralement la légende : ‘Que savez-vous du luxe ?’ Nous sommes en 1895. Lord Walter Rothschild conduit [une carriole] avec des zèbres sur Piccadilly à Londres, enfreignant l’une des lois de son propre clan, probablement introduites par le fondateur du clan, Mayer Amschel : « N’oubliez jamais que l’humilité mène à la richesse » [Il s’agit en fait d’une citation des Proverbes, 22-4]. On ignore si le premier des Rothschild a vraiment écrit cela, mais une galerie spéciale au British Museum est consacrée aux richesses d’un autre membre de la famille, Ferdinand Rothschild, de l’or et des pierres précieuses. Les Rothschild ont bâti leur fortune sur l’or, dans un premier temps en prélevant des intérêts sur les pièces d’or des ducs d’Allemagne, puis grâce à de grosses spéculations bancaires dans le monde entier. En réalité, ils ont commencé à acheter les banques centrales des pays européens. On racontait une blague au 19e siècle : Il y a un empire britannique, un empire prussien, un empire russe, et les Rothschild. En conséquence, les Rothschild détiennent actuellement des parts de la Réserve fédérale américaine, de la Banque d’Angleterre – vous pouvez voir ici une récente visite de la Reine Elizabeth – et de dizaines de grandes banques à travers le monde. C’est la famille la plus riche, et aussi la plus mystérieuse, du monde.

Une autre règle des Rothschild est : Ne jamais révéler les biens de la famille, ni devant un tribunal, ni dans un testament. Cette règle n’a jamais été enfreinte. L’estimation de la fortune des Rothschild ne repose que sur des rumeurs : environ 3,5 billions de dollars, ce qui dépasse le PIB britannique. 

L’expert politique allemand Christoph Hörstel : Vous avez sans conteste une influence colossale, si vous êtes la plus riche famille du monde. Les Rothschild comprennent parfaitement la politique, et savent avec certitude ce qui va se passer. Il y a deux siècles, Gutle Schnapper, la femme de Rothschild, a dit : « Si mon époux ne veut pas de guerre, il n’y aura pas de guerre. » 

Voix-off : Ceci est une caricature moderne typique : les Rothschild allaitent la CIA, le MI6 et l’Etat islamique, qui est banni dans de nombreux pays. Depuis la guerre de Napoléon contre l’Autriche, ils prêtent de l’argent aux parties opposées – à l’empereur et à l’armée autrichienne. Evidemment, ils prélèvent un taux d’intérêt. Les Rothschild ont également des intérêts en Russie. 

L’historien et écrivain russe Yuri Vorobievsky : Lorsque notre Tsar, Nicolas II, a visité la France, on lui a présenté l’un des Rothschild. Rothschild a fait une proposition au tsar : Nous prendrons le contrôle de votre banque centrale et en échange, nous essuierons vos dettes. Le Tsar a dit : « Non. » Puis il a marqué un pas en arrière et a dit à son entourage : « Je crois que je viens de signer mon propre arrêt de mort ». 

Voix-off : Cela a finalement abouti à la révolution de 1917. Les Rothschild contrôlent de nombreuses sociétés de médias influentes : le [journal] Libération français, l’Economist et le Daily Telegraph anglais, et le radiodiffuseur national – la BBC. Le directeur de la BBC est Marcus Agius, le gendre de l’un des Rothschild.

Les adeptes de la théorie du complot croient que les Rothschild sont la force motrice principale d’un gouvernement de l’ombre mondial, qui contrôle le monde depuis des siècles. Les réunions annuelles, très fermées, de ce gouvernement, au cours desquelles ils déterminent probablement le sort du monde,  sont appelées le club Bilderberg. Des dizaines de documentaires et plusieurs longs métrages ont été réalisés sur cette famille. L’un des premiers films a été tourné en 1940, en Allemagne, aux studios de cinéma UFA. Le principal centre de production de l’industrie cinématographique du Troisième Reich, dirigé en personne par le ministre de la Propagande du Reich, [Joseph] Goebbels, a tourné un film sur un Juif, Nathan Rothschild, et ses activités en Angleterre au début du 19e siècle. 

Critique du film : « Ce film, basé sur des faits historiques, montre comment la famille internationale Rothschild a pavé la voie pour une OPA hostile sur l’Angleterre par les Juifs. »  

Dialogue du film :
–  Pourrais-je dire que, de votre point de vue, le monde est un tout unifié ?
–  Oui. Tout ce dont vous avez besoin est d’une vision claire. Permettez-moi de vous montrer quelque chose : Nous sommes à Londres, mon frère Solomon est à Vienne, mon frère Carl est à Naples, et ici, c’est l’Angleterre.
– Et qu’est-ce ?
– Jérusalem. 

Voix-off : Ce film est manifestement de la propagande. C’est clair. A ce moment, l’Allemagne avait bombardé Londres sans relâche, et tous les Juifs avaient été envoyés dans des ghettos ou des prisons. Louis Rothschild, arrêté à Vienne, a également séjourné en prison, mais la famille a récolté une rançon de 200 000 dollars, et a cédé ses possessions dans des usines de métaux tchèques. Il a été libéré, contrairement aux centaines de milliers d’autres Juifs. La famille préfère ne pas s’attarder sur cette partie de leur histoire – les médias aux ordres dépeignent les Rothschild comme des travailleurs et des philanthropes. En effet, la principale devise du clan est ce que Nathan Rothschild a dit en 1815, lorsqu’il a acheté toutes les actions britanniques puis a fait chuter la Bourse de Londres, et qu’il a été le premier à apprendre par ses agents la défaite de Napoléon à Waterloo. La devise est : « Celui qui contrôle l’information contrôle le monde ».

Un reportage sur la famille Rothschild à la télévision russe utilise des images de progagande nazie

9 commentaires

      • Non Marc, la Russie antisémite comme vous le dites n’a jamais manqué d’influencer d’autres antisémites.
        La donne aujourd’hui, c’est que d’extrême droite ou d’extrême gauche c’est l’axe Iran Russie qui prédomine dans les esprits, je ne suis pas optimiste pour le mandat de Macron. Sans appeler à voter MLP plus le temps passe, plus le désastre sera grand et vous savez qui endossera en premier la responsabilité.
        Dès fois je me dis que DSK est tombé volontairement dans le piège qu’on lui a tendu, pour ne pas engager la responsabilité des nôtres dans le naufrage malheureux de la France et de l’Europe.
        Les rancoeurs vont s’Européaniser, est-ce mieux ainsi ?

        • Vous voudrez bien m’excusez, mais pour moi, parler ainsi de l’affaire DSK ce n’est que pure supputation, comme si, si près de son « destin », il tire un trait par crainte de trop bien réussir, ou que sa réputation d’homme politique Juif le préoccupait d’un coup! C’est presque amusant. L’Axe iran-Russie comme c’était flagrant c’est précisément Le Pen-Chatillon, Soral et compagnie. Macron s’est prononcé contre le rapprochement Fillon-RUSSIE-Hezbollah.

      • Marc, quoique l’on pense de MLP, en respectant toutes les opinions, on ne peut pas parler de la sorte sur ce site que j’apprécie.
        Avez-vous eu connaissance d’un entretien entre MLP et Guillaume Durand à propos de Publicis?

  1. Il ne faut pas oublier que c’est la police secrète de l’empire russe (l’Okhrana) qui avait en son temps inventé le « protocole des sages de Sion », en 1901. Les nazis n’ont rien inventé dans ce domaine. Cette propagande est commune à tous les régimes antisémites.

Déposer un commentaire