Menaces d’attaques du Hamas pendant la Pâque juive

Menaces d’attaques du Hamas pendant la Pâque juive

Palestinian members of the Ezzedine al-Qassam Brigades, the armed wing of the Hamas movement, take part in a gathering in Gaza city Mahmud Hams (AFP/File)
Le directeur du service israélien de sécurité intérieure Shin Bet, Nadav Argaman, a indiqué lundi qu’une forte menace terroriste pèse sur Israël à l’approche des fêtes de Pessah (Pâque juive), lors d’une réunion du comité de Défense et des Affaires étrangères.

« Nous sommes juste avant les vacances de Pessah, et il n’y a aucun doute sur le fait que les organisations terroristes, surtout le Hamas, essayeront de mener des attaques », a indiqué le directeur du Shin Bet, selon les médias israéliens.

« Notre but est, bien sûr, d’assurer des vacances paisibles pour chaque citoyen de l’État d’Israël », a-t-il dit, avant d’ajouter que le pays se trouvait actuellement dans une période de « calme trompeur ».

Argaman a par ailleurs déclaré que le Shin Bet avait développé de nouvelles technologies et techniques opérationnelles pour faire face aux « loups solitaires ».

En décembre dernier, le Shin Bet avait annoncé avoir contrecarré plus de « 400 attaques » terroristes au cours de l’année 2016 « grâce à la qualité des renseignements, à la technologie de pointe et au capital humain excellent ».

(L-R) New Shin Bet head Nadav Argaman, former Shin Bet head Yoram Cohen, President Reuven Rivlin and Nechama Rivlin Amos Ben Gershom/GPO

Menace terroriste récurrente

La fête de Pessah qui s’étend sur huit jours s’accompagne traditionnellement de visites de fidèles juifs au Mur des Lamentations dans la Vieille ville de Jérusalem, le site le plus sacré du judaïsme situé en contre-bas du Mont du Temple (esplanade des Mosquées pour les musulmans).

L’an dernier, les services de sécurité avaient reçu des renseignements similaires sur d’éventuelles attaques terroristes à la même période.

Pessah célèbre la fuite des Hébreux d’Egypte où ils étaient maintenus en esclavage et où Pharaon menaçait de tuer leurs fils premiers-nés. Cet événement est considéré comme l’acte de naissance du peuple d’Israël.

Source : I24 News

1 commentaire

Déposer un commentaire