Malgré Poutine, peu probable que les juifs affluent en Russie

Malgré Poutine, peu probable que les juifs affluent en Russie

les conditions des juifs en Russie sont en effet meilleures aujourd’hui qu’elles ne l’étaient par le passé, l’antisémitisme étant en grande partie « confiné aux cuisines et n’étant pas utilisé comme politique d’Etat ».

Un éditorial russe : Malgré l’invitation de Poutine, il est peu probable que les juifs affluent en Russie

russie

Lors d’une réunion tenue à Moscou le 19 janvier 2016 avec des représentants du Congrès juif européen, le président russe Vladimir Poutine a proposé dans un sourire que les juifs occidentaux viennent trouver refuge en Russie face à l’antisémitisme croissant en Occident. Selon le journal russe Kommersant, en réaction, Viatcheslav Moshé Kantor, président du Congrès juif européen, a promis à Poutine que si les juifs revenaient en Russie, la souveraineté du pays ne serait pas compromise. Kantor a ajouté que l’antisémitisme en Russie avait diminué, contrairement à ce qui se passait en Europe, exprimant l’espoir que cette tendance se confirme. « Nous tenons à remercier les dirigeants russes qui luttent contre ceux qui ont choisi les juifs pour cible », a-t-il ajouté.

Poutine a répondu que la Russie considérait le Congrès juif européen comme un allié dans la lutte contre l’antisémitisme : « Nous considérons votre organisation, l’une des organisations non gouvernementales les plus représentatives en Europe, comme l’alliée naturelle de la Russie dans la lutte contre la xénophobie, l’antisémitisme et l’expression d’opinions extrêmes… Nous vous considérons sans nul doute comme nos alliés directs dans la préservation de la mémoire de la Seconde Guerre mondiale, [guerre] qui fut désastreuse pour toute l’humanité, et de l’Holocauste. »

En outre, il a déclaré que le transfert de la célèbre Bibliothèque Schneerson au Musée juif et centre de tolérance à Moscou permettrait de sceller la controverse suscitée par la collection historique. Le président russe a également promis de visiter une nouvelle synagogue récemment inaugurée à Moscou.

En réaction à l’invitation de Poutine aux juifs, un éditorial intitulé « Vous feriez mieux de venir chez nous » a été publié dans le journal en ligne Gazeta.ru, à propos de la situation actuelle des juifs en Russie. Selon l’éditorial, les conditions des juifs en Russie sont en effet meilleures aujourd’hui qu’elles ne l’étaient par le passé, l’antisémitisme étant en grande partie « confiné aux cuisines et n’étant pas utilisé comme politique d’Etat ». Cependant, les juifs sont probablement peu à même de revenir en masse en Russie. Ceci, tout d’abord en raison de la grave crise économique qui y sévit, et également du fait que l’amélioration des conditions de vie des juifs n’est qu’un reflet des tendances politiques du moment. Elle ne résulte pas d’un quelconque changement profond dans les attitudes sociales envers les juifs ou dans la tendance fondamentale des autorités à considérer les minorités ethniques comme des ennemis, ajoute l’éditorial.

Lire l’article dans son intégralité en anglais

memri.fr

2 commentaires

  1. Aujourd’hui, c’est Poutine, mais demain ?? Le passé est certes le passé, mais il peut revenir sur une autre forme regardons par exemple la belle france…………….ou la crasse est de retour………….!

  2. L’invitation aux Juifs de venir s’installer eu Russie de la part de Poutine fait allusion aux Juifs russes qui , lorsqu’ils ont quitté la Russie ont choisi en grand nombre l’Allemagne et non Israël , or dans un certain sens , vu que l’immigration musulmane est appelée à inonder le pays d’Angela Merkel , il est certain que pour ceux qui s’entêtent à ne pas vouloir venir en Israël et ne désirent pas pour autant renoncer à une vie juive , le retour en Russie leur offrira la tranquillité .

Déposer un commentaire