Incursion massive de Tsahal dans le village des 3 terroristes©

Incursion massive de Tsahal dans le village des 3 terroristes©

Tsahal fait une incursion en force dans le village des terroristes en vue de la démolition de leurs domiciles
Les troupes de Tsahal encerclent le village de Deir Abu Mashaal, le vivier des 3 terroristes qui ont mené l’attaque de vendredi à Jérusalem, en insistant, cependant, sur le fait qu’elles n’agissent pas dans le cadre d’une punition collective, mais qu’elles protègent le pays contre d’autres attaques mimétiques inspirées par les événements de vendredi. 

Les forces de Tsahal ont procédé à une incursion dans le village de Deir Abu Meshaal près de Ramallah, samedi, qui est le foyer des trois terroristes qui ont mené l’attaque terroriste meurtrière de vendredi =, qui a coûté la vie à la soldate de la police des Frontières, la Sergente de 1ère classe Hadas Malka et laissé 4 autres blessés.

Les hommes de troupe de la Brigade Kfir, du Commandement du front Intérieur, et les unités d’élite Duvdevan et Oketz (brigade canine) ont débarqué dans le village et ont commencé à cartographier sa disposition pour préparer la démolition des maisons des trois terroristes. Ils ont aussi fouillé pour trouver toutes les armes détenues ou cachées par les habitants  et ils ont aussi confisqué 22 véhicules illégaux.

Les forces de Tsahal pénètrent dans  Deir Abu Mash’al

En outre, les forces de Tsahal ont fait des descentes et fouilles systématiques au sein des maisons des terroristes et ont pris tous les permis d’entrer en Israël, pour les confisquer, ainsi que des documents, de l’équipement personnel appartenant au trio de terroristes liquidés. Au moins une personne suspecte de les avoir assistés a été arrêtée au cours du raid.

Au coude l’opération de représailles, environ 200 Palestiniens ont commencé à lancer une émeute, en lançant des cocktails-Molotov, ont brûlant des pneus, en lançant des pierres contre les forces israéliennes et en tentant de bloquer les routes du village par des barricades.

 

IDF forces enter the village of Deir Abu Mash'al

Les forces de Tsahal pénètrent dans  Deir Abu Mash’al

 

  Les forces israéliennes de sécurité ont répliqué par des mesures standard anti-émeutes, telles que des balles en caoutchouc, des grandes-éponges et même des munitions de tirs à balles réelles contre les principaux meneurs. Les soldats ont rapporté au moins quatre tirs portés dans les parties inférieurs du corps de plusieurs émeutiers. On ne compte aucune victime parmi les soldats des forces israéliennes.

Les forces de Tsahal ont encerclé le village et déclaré 24 h de blocus. Ce confinement pourrait s’étendre jusqu’à 48h, ou se transformer en fermeture « poreuse », avec des checks-points permettant le passage vers et à partir du village jusqu’au moins samedi soir dans la nuit.

Tsahal insiste sur le fait que les actions en cours ne sont pas une tentative de punition collective contre le village, mais plutôt une façon de renforcer la sécurité d’Israël. Au cours des deux dernières années, de nombreuses attaques ont été menées, à la suite de l’inspiration d’un auteur de crime par un autre membre de sa famille, avec des terroristes passant à l’action pour venger des proches, peu après que l’un de leurs parents se soit fait abattre au cours d’une attaque dont il était l’auteur.

 

The village's Facebook page, celebrating the three terrorists' actions

La page Facebook du village, célébrant les actions des 3 terroristes, et hissant ces criminels au rang de « héros », comme le pratique également l’Autorité Palestinienne à Ramallah. 

Afin d’expliquer le but de l’opération, Tsahal a distribué un tract dans le village expliquant que l’encerclement du village est  destiné à créer « une mise en échec sans restrictions », en réduisant les risques d’une prochaine attaque à partir de ce village ou de la zone environnante.

« Aux résidents, à la suite d’attentats terroristes dans votre zone de résidence, les forces de Tsahal travaillent afin d’interrompre et de déjouer attaques supplémentaires et de stopper tout candidat au terrorisme. Cette activité va conduire à des embouteillages sur les routes, des fouilles accrues, des barrages routiers et de l’activité militaire au cours d’es inhabituelles », annonce le tract. « Afin de préserver votre sécurité et votre bien-être, vous devez vous conformer aux instructions des forces de sécurité ».

 

The pamphlet the IDF distributed in Deir Abu Mash'al

Le tract de Tsahal, distribué à Deir Abu Mash’al

Le chef du conseil de village de Deir Abu Meshaal, Ibrahim Atta, a confirmé que son village se trouve sous confinement et que toutes ses entrées sont bloquées. Il a déclaré durant la nuit et au petit matin que des affrontements ont éclaté entre les jeunes du village et les forces de Tsahal, qui ont répliqué en tirant sur eux. Atta prétend que trois jeunes ont été blessés par des tirs à balles réelles et que des dizaines ont été blessés par des balles en caoutchouc et des gaz lacrymogènes.

Yoav Zitun, Liad Osmo|Publié le :  17.06.17 , 14:43

ynetnews.com

6 commentaires

  1. Pauvres chéris; il ne faut surtout pas les vexer, des fois que cela les inciterait à commettre encore plus de meurtres.

    Ce serait plutôt sympa d’expulser les familles des assassins, cela ferait au moins des palestiniens en moins en Judée ou Samarie. C’est quand même l’occasion ou jamais d’en faire partir, toujours « non par punition mais par mesure sécuritaire »

  2. Non je ne pense pas il faut simplement enterrer ces maudits terroristes avec des cochons comme ça dans ce dans leur village ça fera un réfléchir plus d’un à connaître d’autres actes terroristes

  3. Non je ne pense pas il faut simplement enterrer ces maudits terroristes avec des cochons comme ça dans ce dans leur village ça fera un réfléchir plus d’un à connaître d’autres actes terroristes

  4. Qu’est-ce qui empêche l’Etat d’Israël, de décréter l’incinération des corps des terroristes abattus ?
    Cette décision aurait sans doute des répercutions sur les velléités de suicide de ces islamikazes

Déposer un commentaire