Les Franco-Israéliens bannis fulminent contre Le Pen©

Les Franco-Israéliens bannis fulminent contre Le Pen©

Les Franco-Israéliens fulminent contre le projet de Le Pen de bannir la double-nationalité

Le président d’un groupe représentant les nouveaux immigrants de ce pays en Israël désigne les appels de la candidate du FN à la Présidence une tentative de « détruire l’identité des Juifs de France ».

La dirigeante du Front National, parti situé à l’extrême-droite, Marine Le Pen, membre du Parlement Européen et candidate aux élections présidentielles présente ses vœux de Nouvel An  à la presse à Paris, France, le 4 Janvier 2017. (Christophe Morin/IP3/Getty Images)

Une organisation représentant les Franco-Israéliens a critiqué vertement, vendredi, la candidate française de droite nationaliste Marine Le Pen pour avoir déclaré qu’elle chercherait par tous les moyens à interdire aux citoyens français de détenir une double-citoyenneté dans des pays non-européens, tels qu’Israël.

Ariel Kandel, directeur de Qualita – une organisation coordinatrice représentant les immigrés français en Israël – a déclaré « Ces propositions sont inacceptables pour les Juifs de France »

 « Elles marquent une nouvelle étape dans la volonté de Marine Le Pen de détruire l’identité des Juifs Français, qui repose, à la fois sur leur Judaïsme et sur leurs liens souvent viscéraux envers Israël » a-t-il dit.

 « La perspective que les Juifs ne soient plus en mesure de bénéficier de leur identité juive et sioniste est plus troublante », a déclaré Kandel.

Le Pen, cheffe du Parti Front National et candidate dominante dans les sondages pour la Présidentielle à venir ce printemps, a déclaré sur la chaîne France2, jeudi, que « Israël n’est pas un pats européen et ne se considère pas comme tel », quand on lui a demandé si son interdiction de la double-nationalité aux citoyens juifs de France.

Le directeur de Qualita Ariel Kandel (capture d’écran YouTube)

 « Je demande aux Israéliens de choisir leur nationalité. Cela ne signifie que s’ils ne choisissent pas la nationalité française, ils doivent quitter la France. La France peut certainement permettre aux étrangers de vivre sur son territoire sur le long terme, ceux qui ont une citoyenneté étrangère », a-t-elle dit.

Les porte-parole du Ministère israélien des Affaires étrangères et de l’Agence Juive ont refusé de commenter les propositions de Le Pen, selon l’AFP.

Le Pen a défendu de façon continue, une approche ferme sur l’immigration, en accusant les rè-règles en vigueur d’être « trop généreuses ».

On estime que des milliers de Juifs de France détiennent la citoyenneté israélienne, alors que l’immigration de France vers Israël a connu une augmentation radicale au cours de ces récentes années, au milieu d’un antisémitisme croissant et une série d’attentats terroristes menés par des groupes islamistes, dont l’Etat Islamique et Al Qaïda au Yémen.

Tout au long des années 2000, Israël a accueilli approximativement 2.000 Juifs de France par an, mais à partir de 2013, l’immigration de ce pays –qui a approximativement 500.000 Juifs – a fait un bond autour de 3000 personnes par an. L’année suivante, plus de 5.000 Juifs de France sont arrivés en Israël, suivis par près de 8.000 nouveaux Olim en 2015 et encore 5.000 autres l’an dernier.

Le Pen a, au fil des années, travaillé à débarrasser le Front National de ses franges les plus antisémites, après avoir pris la suite de son père, Jean-Marie Le Pen, qui est littéralement obsédé par l’idée de réduire la question des chambres à gaz à simple « détail » de l’histoire.

Mais la Communauté juive en France reste globalement sur ses gardes, à l’égard de Le Pen, en dépit de ses postures et accents bellicistes.

Elle a exprimé le désir de promouvoir une législation qui interdirait  tout vêtement ou attribut vestimentaire de type religieux en public. Son initiative est principalement destinée à s’opposer à la Burqah et au Niqab, mais elle interdirait aussi aux Juifs de porter la Kippa en public.

 « Parce que je pense que tout un chacun devrait, en France subir le même traitement, je soutiens également l’interdiction de porter la Kippa dans la sphère publique », a déclaré Le Pen la semaine dernière, dans une interview sur la chaîne Fr2.

 « Honnêtement, la situation dangereuse dans laquelle vivent les Juifs en France est telle que ceux qui circulent avec la kippa sont, en tout état de cause, une minorité, parce qu’ils ont peur. Mais je pense essentiellement que la lutte contre l’Islam radical doit être un combat commun et que tout un chacun devrait dire : « Là, nous devons sacrifier « quelque chose » »(l’identité juive). Peut-être ne le feront-ils qu’en portant un chapeau, à la place, mais ce serait une étape dans un effort pour éradiquer. ; l’Islam radical en Franc », a-t-elle dit.

Dans le cadre de son engagement envers la « laïcité » extrémiste, Le Pen est aussi radicalement opposée à l’abattage rituel, qu’il soit Kasher ou/ et Halal.

©JForum avec agences. 


Meyer Habib répond à Marine Le Pen : interdire la Kippa c’est mettre les Juifs à la porte

Le député Meyer Habib (qui représente entre autre les Français installés en Israël) n’a pas tardé à réagir après la dernière sortie de Marine Le Pen sur les antennes de BFM TV. Cette dernière avait indiqué qu’elle interdirait « tous les signes religieux », y compris les kippas, les écharpes, les voiles, les burkas et les burkinis de l’espace public » si elle était élue présidente.

« Je sais que c’est un sacrifice, mais je crois que la situation est trop grave aujourd’hui (…). Je pense que chacun des Français, y compris nos compatriotes juifs, peuvent comprendre que si on leur demande un sacrifice pour lutter contre l’avancée de cet islam politique, ils feront cet effort, ils le comprendront », a-t-elle déclaré, ajoutant qu’elle était « convaincue » qu’il était dans « l’intérêt supérieur de la nation » d’agir ainsi.

Pour Meyer Habib, cela ne passe pas : « Pendant 2000 ans, les Juifs ont conservé leur identité. Dire aux Juifs de France qui portent une kippa de la retirer, équivaut à leur signifier qu’ils n’ont plus leur place en France aujourd’hui », estime le député de la huitième circonscription. « Il y a un problème aujourd’hui avec l’Islam politique et militant. Ce n’est pas pour autant qu’il faut mettre dans le même sac toutes les aspirations religieuses et leurs expressions publiques et les considérer comme problématiques ».

coolamnews.com

Interdiction de la kippa : Marine Le Pen hérisse Israël

«Le Pen contre la kippa», c’est ainsi que le quotidien populaire israélien de droite Yediot Aharonot a titré son papier sur la promesse par Marine Le Pen d’interdire tous les signes religieux ostentatoires, y compris la kippa, dans l’espace public. Certes, la présidente du Front national présente cette mesure comme un «sacrifice que ses compatriotes juifs peuvent comprendre», mais cela ne passe pas en Israël.

«Pas une fois mais des centaines de fois, Marine Le Pen a prétendu qu’elle n’a rien contre les juifs et nous avions plutôt tendance à la croire […]. Mais il y a un problème, un sérieux problème, écrit l’éditorialiste Noah Kliger. Puisqu’elle a tant répété qu’elle ne s’oppose pas au judaïsme, pourquoi veut-elle donc interdire la kippa ? Quel lien cette mesure a-t-elle avec le développement de l’islam en France ?»

Dans un pays où le port de la kippa, du hijab et du burkini ne dérange personne, cette incompréhension est largement partagée par les commentateurs. «Que cherche exactement Marine Le Pen ? Pourquoi met-elle sur le même pied des juifs porteurs de kippa pour prier à la synagogue et des musulmans qui utilisent leur religion à des fins politiques ou pour commettre des attentats ?» a interrogé un chroniqueur de Kol Israël, la radio publique, rappelant qu’en 2012 la patronne du FN avait déjà exigé le retrait des signes religieux ostentatoires de la sphère publique, mais en affirmant que «la kippa ne pos[ait] pas de problème».

Avec cette mesure, Marine Le Pen cherche à «rassurer» le «noyau dur de ses électeurs», selon Israël Hayom, un quotidien gratuit considéré comme le porte-voix du Premier ministre, Benyamin Nétanyahou. «La mesure qu’elle vient d’annoncer s’adresse donc au noyau dur de ses électeurs, qu’elle veut rassurer».

Dans la presse et les sites ultraorthodoxes, l’écho est tout aussi négatif. «Une mesure antisémite», peut-on y lire.

Idem chez les Franco-Israéliens dont beaucoup portent la kippa : «On a bien fait d’effectuer notre « alyah » [montée vers Israël, ndlr] avant que les fachos s’installent au pouvoir en France, parce qu’ils nous réservent le pire», écrit l’un d’entre eux sur sa page Facebook.

Cette proposition ne va pas améliorer les relations de Marine Le Pen avec l’Etat hébreu. Certes contrairement à son père, elle ne se verrait pas interdire l’entrée de ce pays si elle décidait de s’y rendre. Mais elle n’y serait pas la bienvenue. Aucun élu de la majorité ou représentant officiel ne serait autorisé à la rencontrer.

Par Nissim Behar, Correspondant à Tel-Aviv
.liberation.fr

26 commentaires

  1. Dès le début de ses apparitions dans des émissions de la TV je me suis aperçu que cette Léa Salamé était une antisémite virulente et forcenée et DANGEREUSE.

  2. que vaut il mieux?
    vivre libre en israel ou rester en france et avoir le choix de mourir soit par les arabes soit par les nazis.
    moi il y a ב.ה 23 que j ai pu choisir.
    mais vous alors?:

  3. Question pratique : J’ai 55 ans. Dans 7 ans je serai à la retraite et je compte m’installer alors en ISRAEL.
    J’aurai travaillé toute ma vie en FRANCE, ainsi que mon Mari. J’aurai payé des impôts, des taxes, des frais de succession etc.
    Si je compte m’installer à ma retraite en ISRAEL : quid de cette Loi ?
    En effet, si je dois alors prendre la Nationalité Israélienne (ce qui ne me dérange aucunement), mais abandonner la Nationalité Française (ce qui me dérange quand même un peu), qu’adviendra-t-il de ma retraite et de mes cotisations SECU ?
    Si je reviens en FRANCE, je serai donc étrangère dans le pays dans lequel je suis née ?
    Qu’adviendra-t-il si je mets mon appartement à louer pour avoir des revenus complémentaires ? Serais-je Française ou Israélienne dans ce cas ?
    Pourrais-je alors demander le remboursement de tous ce que j’ai payé à la FRANCE en tant que Française puisque je serai Israélienne ou cela restera-t-il acquis à la FRANCE ?
    Toucherai-je ma retraite en tant que FRANCAISE ou si je suis devenue ISRAELIENNE me la sucrera-t-on ?
    Et si je tombe malade en revenant visiter la FRANCE en tant qu’ISRAELIENNE, qu’adviendra-t-il ?
    etc.

    Je pose ces questions pour montrer combien le retrait de la bi-nationalité pour les Franco-Israéliens serait problématique !

  4. « Léa Salamé lors de l’interview de Marine Le Pen l’invitée de l’Emission politique, jeudi 9 février, sur France 2.

    La journaliste voulant piéger Marine Le Pen lui pose la question suivante « Allez vous demander aux Juifs français de renoncer à leur double nationalité israélienne » !

    Etonnante question d’une journaliste politique qui devrait savoir que les Juifs français n’ont aucune raison d’avoir une double nationalité française et israélienne, sauf s’ils ont fait leur Alyah et qu’ils sont partis vivre en israël.

    Bien évidemment, cette question d’une double nationalité, voire d’une double allégeance des Juifs de France, est une question récurrente à l’extrême droite et Marine Le Pen y a répondu ainsi « Israël n’est pas un pays européen. Je crois que même Israël accepte de le dire et de le penser. Je suis contre la double nationalité extra-européenne » a déclaré Mme Le Pen. « Ce n’est pas aux Juifs mais aux Israéliens à qui je demande de choisir leur nationalité ».

    Relancée par la journaliste, Marine Le Pen a nuancé son propos : « Cela ne veut pas dire que, s’ils ne choisissent pas la nationalité française, ils devront partir de France. La France a parfaitement la possibilité d’accueillir sur son sol, y compris pour un temps long, des gens qui sont étrangers et qui gardent leur nationalité, pour peu qu’ils respectent les lois et les valeurs françaises. On a rarement des problèmes avec Israël sur ce sujet ». »

    Rien à voir avec votre titre!
    Salame est une petite journaleuse avec la grosse tête! Je n’ai m’eme pas envie de parler d’elle! Vous lui donnez trop de considération alors qu’elle n’en vaut vraiment pas la peine! De plus, et suis étonnée, c’est elle qui a été piégée par les réponses de Marine Le Pen et c’est bien fait pour cette gauchiste fouteuse de merde qui ayant un passé judiciaire – conduite sans permis ni assurance – puisse encore faire du journalisme!? Et puis, et puis quelle mocheté!

    • Le Lepénisme rampant s’insinue lentement mais sûrement et on nous demanderait de raboter nos titres et textes, pourtant parfaitement exacts du point de vue des responsables d’associations franco-israéliennes contactées, qui répondent avec lucidité aux fumeurs d’opium du peuple lepéniste : demain, sans accès à une double-nationalité, sans kippa, sans cacherout, on ne serait plus que des Juifs d’âparat qu’on baladerait sur une mule le jour du 1er Mai fête de Jeanne d’Arc! Des êtres sans dignité, sans identité, sans singularité, des clones, des zombis. Ce que l’on exige des Juifs est de couper tout lien avec Israël à commencer par celui-là. Tout simplement parce que dans l’esprit des Lepénistes de base, il est « clair » que les Juifs d’Algérie », en revenant en France, sont responsables de l’immigration massive de ce pays et d’ailleurs ce sont les « Lévy » ceci et les Lévy cela qui sont les patrons en France et qui ont embauché les immigrés (pas l’industrie française) : il faut vous le dire en quelle langue? Salamé n’est que la faire-valoir d’un programme établi par le Père il y a bien longtemps, dont Marine est la marionnette depuis l’adolescence, en remplacement de Marie-Caroline l’héritière-traîtresse de chez Mégret. Pourquoi n’a t-elle pas eu le courage d’aborder de front le problème : mon problème n’est pas les Franco-Israéliens, mais ces dizaines de milliers, ces millions de franco-algériens et autres Merah en puissance, ces Abdelslam et autres Franco-Marocains, … qui rentrent au bled tous les étés en crachant sur la France et s’apprêtent, demain, à monter les quartiers contre le Centre? Pourquoi Le Pen n’a t-elle pas ce courage de dire la vérité, ni d’énoncer la moindre priorité en face? Pourquoi répond t-elle à Salamé? Parce que cela lui offre une sortie facile, parce qu’elle ne s’imposera aucune discipline éprouvante, mais cédera à la facilité comme toutes les héritières parvenues par l’escalier de service, parce qu’elle a toujours vécu la cuillère en argent à la bouche à St Cloud et que c’est une incompétente montée en épingle à coups de slogans passe-partout pour « prendre la suite », pas pour avoir des idées neuves et claires. Elle est flattée de sa petite réussite dans les sondages et n’annonce qu’un programme minima qui n’a pas grand sens et rien de vraiment ni lucide ni « révolutionnaire ». Au mieux, elle voudrait qu’on la confonde avec Trump, qui est son nouveau produit d’appel.

      Ah, pour les messieurs, ne pas oublier de penser à aller se faire greffer un prépuce, on ne sait jamais, à ce rythme-là… Il y aurait même un lien de cause à effet, mais que Freud nous vienne en aide…

      Mais le véritable problème et le trouble de conscience pour les Juifs de France est que le temps où il y avait encore un « choix » est en train de s’écouler à vitesse grand V dans le sablier…

  5. – lea salamé n aime pas Israel me semble t-il. Ca question etait une bonne question « gauche caviar »…
    …la démagogie et ceux qui en vive

    – le pen a une position sur la double nationalité que je trouve qui se justifie . Car bien souvent certains on les 2 nationalité histoire de profiter clairement du système . Toute facon d un pays a l autre on peut jamais savoir qui est quoi … en france t es francais en turquie t es turc et Israel tes israélien.. jusqu’à preuve du contraire c est pas vérifiable

    -sur la kippa je pense que sur le principe elle n arrivera pas à élargir la lois et meme si elle y arrive sa cible pour le moment ce n est les kippa mais les jelaba

  6. Mais ça suffit, au feu au feu les pompiers !
    Elle a parlé de TOUS les bi-nationaux hors communauté européenne, pas seulement des Franco-Israéliens !
    Alors, ne votez pas pour elle !
    Pourquoi Léa Salamé a insiste sur les Juifs franco-israélien ? C’est sa question qui est provocatrice sur le compte des Juifs., encore une fois elle a foutu la pagaille sur le dos des Juifs.
    Elle a voulu créer une confusion entre les Juifs Français et les Franco-Israéliens ? et je crois qu’elle y a réussi à vous voir tous réagir de la sorte !

  7. Madame salamé a un vrai prénom qui est halah et Léah, prénom Juif, et c’est ce qu’elle reconnaît elle-même, n’est que celui qu’elle s’est choisie pour exercer sa profession de journaliste. Son père, ghassan salamé, ancien ministre libanais, donnait des cours à Sciences Po. Paris et il demanda au directeur de Public Sénat, ou de l’autre chaîne parlementaire, un certain jean-pierre Elkabbach, de la prendre en stage dans sa chaîne, au sortir de ses études universitaires.

  8. si vous avez un problème de double nationalité, restez en France et oubliez nous. Israël est exclusive, il n’y a pas de retour. Les explorateurs furent détruits, détruisez vous là où vous êtes et que la France vive.

  9. je pense qu’elle parle ainsi pour que les muz ne viennent pas encore penser qu’elle stigmatise ,focalise sur eux …. , (parce-que avec cette espèce il faut marcher comme sur des oeufs (tout leur est bon déposer des plaintes , attaquer , etc …)
    Seulement elle aurait dû élargir ses propos ( les indous ,les bouddiste , les africans , les eskimos , les protestants , les catholiques , les …… .)
    Ce qui crée le dommage c’est qu’ils ramènent « le juif au centre  » des problèmes que provoquent les muz . Ce qui devrait être préciser par TOUS , avec tous , pour tous , en tous , sur tous ! ! ! C’est cela la DEs.mots-CROTIE … mais c’est 1 autre affaire

  10. La kippa ne fait pas le juif.

    Ok, la France interdit simplement aux musulmans la double nationalité, simplement aux musulmans de s’afficher comme tel. C’est bien d’être courageux pour le autres.

    =>Je ne vois pas pourquoi et comment vous voulez que la France fasse à votre place ce que vous n’avez même pas été capable de faire faire dans notre pays en Israël. A moins que vous souhaitiez que l’Europe devienne musulmane ,?

    Il y a des communautés qui prennent et ne donnent jamais rien, voient tout à court terme c’est ce qu’on appelle les barbares, je ne parle pour la mienne qui a non seulement fondé Israël mais servit de modèle à ce pays.

    Par dessus le marché la kippa dans la rue n’est pas un signe juif, nos commandement s’est d’être habillé modestement, de ne pas être tête nue s’afficher avec la kippa c’est simplement se faire remarquer façon nord africaine musulmane ou sectaire …. pour très exactement les mêmes raisons !

    C’est un signe agressif de distinction, agressif de mépris par rapport aux fondement de la France et de plus non religieux , simplement communautaire.

    De plus quand on a rien fait de sérieux contre l’islamisation (CA JE PEUX LE DÉNONCER DEPUIS 15 ANS, le théâtre de dieudonné était à des juifs !!!!!)alors oui il faut partir ou s’écraser car la seule chose qu’Israël et les juifs puissent espérer c’est un ménage. Sinon il faudra prendre en compte une europe avec l’arme nucléaire et musulmane….vous irez à Miami alors ?

    … à Miami pour les mêmes raison que vos ailleux « super religieux » ne sont pas allé en Israël après l’Algérie ou le Maroc ou la Tunisie…..
    donc s’il vous plait après avoir contribuer à péter la France ne péter pas Israël en laissant des ennemis terribles apparaitre.

    Mes ancêtres ne sont pas allé en Israël alors je suis modeste dans un pays qui n’est pas vraiment le mien, faites comme moi travaillez au minimum du minimum à ce que ce pays ne devienne pas un ennemis mortel du peuple juif, çà s’appelle du long terme en fait c’est juste un geste civilisé et, des gens qui ne pensent pas à long terme sont appelé simplement des barbares..
    Sachez vous battre vous ou partez, ici c’est une zone de combat vitate pour l’avenir de l’humanité où les victimes collatérales ne comptent déjà plus (déjà des millions de français sous razzia depuis 40 ans).

  11. Il faut commencer par s’en prendre a Lea Salame, elle même détentrice d’une double nationalité, libano-française. Et antisémite primaire puisqu’elle pense que tous les juifs français sont bi-nationaux

    Ensuite il lui aurait fallu demander a MLP si la ministre Najat Vallaut Belkhacem devrait, elle aussi, abandonner sa double nationalité, Maroco-française ! Et tant d’autres !

    Pourquoi les juifs ? Parce qu’elle ne risque pas de menaces, c’est plus facile, elle ne risquera pas d’avoir de procès du CCIF

  12. Il faut commencer par s’en prendre a Lea Salame, elle même détentrice d’une double nationalité, libano-française. Et antisémite primaire puisqu’elle pense que tous les juifs français sont bi-nationaux

    Ensuite il lui aurait fallu demander a MLP si la ministre Najat Vallaut Belkhacem devrait, elle aussi, abandonner sa double nationalité, Maroco-française ! Et tant d’autres !

    Pourquoi les juifs ? Parce qu’elle ne risque pas de menaces, c’est plus facile, elle ne risquera pas d’avoir de procès du CCIF

    • Tout à fait d’accord avec M.Rapoport . Je pense que Madame Le Pen visait surtout les bi-nationalisés franco-algériens ou marocains ou tout autre franco-musulman , il était donc normal de parler des franco-israéliens pour répondre à la question de la franco-libanaise qui recevait une franco-marocaine !
      D’autre part , et Mme Le Pen devrait le signaler , les français musulmans, juifs ou bouddhistes ou athées sont et seront toujours chez eux , en France , quand ils respectent les lois françaises.La loi du pays est la loi, non ?

  13. Ce que dit la Marine s’adresse à nous franco-israeliens. Nous devons choisir et ne pas rester le cul entre 2 chaises. De toute façon, 4/5 des juifs resterons comme à la sortie d’Egypte et nous savons ce qu’ils deviennent et deviendront. L’heure est grave . La France s’écroule : 22 p.100 de sans emploi (BFM Business). L’Euro va éclater. L’économie internationale va plonger (Alan Greenspan: risque imminent de prélévements sur les comptes bancaires !). Sans compter les « migrants » etc…et j’en passe.Seul Israël s’en tire bien (plein emploi et vie saine et morale).
    Tout peut basculer très vite; et il ne vous restera rien qu’une valise ; on est si bien ici. Entre nous , on s’arrange .

  14. Les juifs n’ont jamais eu de problèmes en france. Le problème de la quipa et autres signes religieux est intervenu à cause des musulmans en france et ailleurs.
    La loi sur la laicité a été adoptée.
    Pour être cohérent il faut respecter la loi sur la laicité dans son intégralité. Il ne serait pas normal que les juifs de france bénéficie d’une exception, et de ce fait je rejoins la reflexion de Rony d’alger

  15. Il n’y a pas que les Juifs qui portent la Kippa
    Tous les évêques et prélarts devront se décoiffer eux qui se considèrent comme « Pontifs » !

    Il faut boucher sa valise ! Le Bouc Émissaire Juif , connaît la musique , vous comprenez ?

  16. Bien évidemment cette volonté d’interdire le port de la kippa dans l’espace public français semble suspect, même si marine le pen la justifie par le fait de s’opposer à l’expansion de l’islam politique qui fait le maximum pour offrir une vue islamique de l’espace public, à l’image des pays musulmans. Mais certains, trop jeunes pour s’en souvenir, ignorent complètement que les Juifs dans les années soixante, soixante dix et même une partie des années quatre vingt, ne portaient jamais la kippa dans la rue, excepté dans un lieu où les orthodoxes étaient plus nombreux comme dans la ville de Strasbourg. Les rabbins, petits et grands, ne portaient que des chapeaux de taille non spectaculaire et ce n’est qu’avec l’arrivée de missionnaires orthodoxes et leur politique de téchouva que l’on commença à voir dans certaines villes des Juifs arborant une kippa . Cela dit, le fait de s’exhiber comme Juif, dans un pays de plus en plus islamisé, n’est pas sans danger, d’autant que beaucoup font porter cette kippa à de jeunes enfants, non accompagnés à leur sortie des établissements scolaires, et même dans des lieux fortement islamisés de Paris et de la région parisienne.

  17. Cette grosse petasse dit n’importe quoi pour ratisser les rats a son profit aux elections pour lesquelles elle recherche sa propre erection dans l’interet de ses fesses et non dans l’interet du Pays . En effet ,seuls les gens des pays europeens aurtaient le droit d’avoir la double nationalite, mais voila il y a un hic c’est que les autre pays europeens n’appliquent pas cela, et par voie de consequence des arabes juifs , africains , boliviens syriens Turcs Libanais palestiniens qui n’existent pas , peuvent demander la nationalite allemande hongroise roumaine polonaise Italiens et tutti quanti. beneficier de la double nationalite et en France de la Trinationalite . MAIS QUELLE CONNE CETTE PETASSE

    • JOHANAN , je pense que vous vous trompez !!! Je crois qu’il n’es pas nécessaire dans la rue de voir la confession de chaque passant ! Le port d’un habit religieux doit être toléré pour un religieux, rabbin, curé imam mais pourquoi le lambda devrait -il arborer sa religion !!! Quand les juifs étaient obligés de porter l’Etoile jaune, cela était un scandale j’en conviens ! alors aujourd’hui , le contraire ne me choque pas !
      Il viendra le jour où les chrétiens n’oseront plus porter leur petite croix , sous peine d’être poignardé dans la rue !!!
      Je comprends Marine qui veut empêcher les musulmanes de porter leur voile , parce que celles-ci l’arborent fièrement pour nous narguer , parce qu’elle sont persuadées qu’elles détiennent le vrai Dieu …..
      (comme dit le Coran  » Allah n’accepte qu’une religion : l’Islam )
      Si le voile était le seul signe à être interdit , les musulmans hurleraient à la victimisation !!!!

      • Juste parce que cette opportuniste n’a pas assez de cran pour renvoyer les adeptes du Salafisme et des Frères Musulmans en Arabie ou en Egypte, mais qu’elle souhaite les « rééduquer » pour en faire de « bons Français »? Vous prenez les canards du bon D. pour des enfants sauvages! Le Pen attaque par le petit bout de la lorgnette juste parce que c’est plus facile que de prendre le problème du « fondamentalisme » à bras le corps et asseoir ainsi un faux pouvoir sur les événements … Une sacrée feignasse, en réalité!

  18. Je ne defends pas Marine le Pen, loin de la, mais c’est Lea Salame, journaliste (?) bien de gauche, si je ne me trompe, qui a aborde dans une question a Marine le Pen la situation des juifs de France, a laquelle Marine le Pen a repondu: elle ne s’etait jusque la exprimee qu’en termes generaux sur la double nationalite. En outre, Lea Salame semblait croire (sans l’avoir dit expressement) que les juifs de France ont « en general » la double nationalite franco-israelienne. Comme on dit aux USA: Ask a stupid question, get a stupid answer ! je suis loin de croire que Melenchon ou Hamon, voire Macron, s’en serait mieux tire.

Déposer un commentaire