L’EI revendique l’attentat près du monastère Sainte-Catherine en Egypte

L’EI revendique l’attentat près du monastère Sainte-Catherine en Egypte

Un policier égyptien monte la garde devant la base aérienne militaire de Kabret, près du canal de Suez, le 31 octobre 2015 KHALED DESOUKI (AFP/Archives)
Des hommes armés ont attaqué les forces de l’ordre mardi près du monastère Sainte-Catherine, dans le Sinaï, tuant au moins un policier et en blessant quatre autres, a annoncé le ministère égyptien de la Santé, une semaine après les explosions qui ont tué 45 personnes dans deux églises coptes.

L’organisation terroriste Etat islamique a revendiqué l’attentat sur un poste de contrôle à 800 mètres de l’entrée du monastère, l’un des plus anciens au monde, par le biais de son organe de propagande, Amaq.

Aucune autre information n’a été fournie sur cet incident.

« Une personne a été tuée tandis que quatre autres ont été blessées », a déclaré à la télévision d’Etat Khaled Abouhachem, un responsable du ministère de la Santé dans la province du Sud-Sinaï. « Les blessés sont dans un état stable et ont été transférés vers la ville voisine de Charm el-Cheikh », a-t-il ajouté.

Le monastère de Sainte Catherine se situe dans la province du Sud-Sinaï, à près de 500 km à l’est du Caire. C’est un lieu très fréquenté par les touristes égyptiens et étrangers.

Depuis que l’armée a destitué le président islamiste Mohamed Morsi en 2013, le nord de la péninsule du Sinaï est le théâtre d’attentats meurtriers perpétrés par les jihadistes et visant principalement la police et les militaires.

Les jihadistes ont néanmoins aussi sévi dans le Sud-Sinaï, où la branche égyptienne du groupe Etat islamique (EI) a revendiqué un attentat à la bombe ayant coûté la vie, le 31 octobre 2015, aux 224 occupants d’un avion transportant des touristes russes après son décollage de la station balnéaire de Charm el-Cheikh.

Source : I24 News

Pas de commentaires

Déposer un commentaire