Le parti pris des médias français contre Israël

Le parti pris des médias français contre Israël

Après le dernier attentat qui a coûté la vie à un civil israélien qui empruntait une route à proximité de Dolev, en Judée Samarie, les médias français ont pu une nouvelle fois démontrer leur parti pris contre Israël.
Les sites d’information généralistes tels que Le Monde, Yahoo France, le Figaro, Libération et BFM TV ne mentionnaient absolument pas cet attentat à peine 24 heures après l’attaque et bien que le blessé grave israélien ait succombé à ses blessures. On constate donc une première différence nette entre les médias “communautaires ” et les médias généralistes francophones.


LA FACE CACHÉE DES MÉDIAS ENVERS ISRAEL par IsraelHighTechWeapons

Plus choquant, il suffit de comparer le comportement de ces médias foncièrement anti-israéliens pour deux événements bien distincts:

1) La construction de logements à Jérusalem qui n’a causé la mort de personne

2) L’attentat contre un civil israélien, tué parce que juif en Judée Samarie

Nous avons simplement tapé “construction à Jérusalem” sans les guillemets sur Google France et “attentat à Dolev” sur le même moteur de recherche toujours sans guillemets. Nous avons ensuite passé en revue les sites internets qui apparaissaient dans les 2 premières pages de Google France sur ces deux requêtes afin d’identifier les sites qui servent de boîtes de résonance à chacune de ces informations.

Pour la construction à Jérusalem, dans les deux première pages Google, on retrouve: La Croix, Le Monde, BFM TV, Le Point, iTele, Radio Canada bref une belle brochette de médias francophones, qui répondent tous présents pour attester de la bonne santé du bâtiment à Jérusalem…

PrtScr capture_4

 

Pour l’attentat à Dolev, là , c’est une tout autre histoire: aucun média francophone généraliste dans les 2 premières pages de Google France: circulez, il n’y a rien à voir pour ces “journalistes” qui méritent plus que jamais le titre de propagandistes lorsqu’il s’agit d’Israël.

 

PrtScr capture_3

La mort d’un civil israélien vaut donc moins que la construction d’une terrasse à Jérusalem-Est dans l’échelle éthique de ces gens-là. CQFD.

Retour sur l’attentat de vendredi
 
L’Israélien qui a été tué dans l’attentat de vendredi près du Yichouv de Dolev dans la région de Binyamin a été identifié, il s’agit de Danny Gonen z’al, 25 ans, de la ville de Lod. L’ami de D. Gonen a été blessé dans l’attaque et est hospitalisé à l’hôpital Tel Hashomer, il est modérément atteint.
 
“Danny était en randonnée dans la zone avec un ami, comme il l’a toujours fait. Il aimait faire de la randonnée partout en Israël”, a déclaré l’oncle de la victime.“Danny était le meilleur garçon au monde”, a-t-il ajouté. “Il étudiait génie électrique , il était le fils aîné et laisse dans le deuil sa mère et ses quatre frères “. Selon les enquêteurs, les deux victimes achevaient un voyage dans la région lorsqu’un Arabe leur a fait signe sur le bas côté pour leur demander de l’aide. Le terroriste a alors tiré à bout portant et à neuf reprises sur les deux Israéliens avant de prendre la fuite.
 
Après 24 heures d’enquêtes et de fouilles dans les villages arabes voisins du lieu de l’attentat, le Shabak et la police n’ont procédé a aucunes arrestations  mais affirment avoir des pistes dont deux sérieuses qui pourraient les conduire aux meurtrier de Danny Gonnen. Ce dernier a été inhumé à la sortie du Shabbat dans le cimetière de sa ville, à Lod.
 

1 commentaire

Déposer un commentaire