Le Hamas a reconstitué ses stocks de missiles de 2014©

Le Hamas a reconstitué ses stocks de missiles de 2014©

2 1
Le Hamas a reconstitué les capacités de ses stocks de missiles depuis la guerre de 2014

 

L’hypothèse de Tsahal, l’armée de Défense d’Israël, selon ce que fait remarquer le responsable anonyme qui s’exprime, c’est que le Hamas ne cherche pas à se lancer dans une confrontation directe contre Israël dans un avenir proche. 
 

Hamas

Un homme armé des Brigades Izz ad-Din al- Qassam, l’aile militaire du Hamas, photographié à l’intérieur d’un tunnel d’attaque souterrain, à Gaza,en 2014. (photo credit : REUTERS)

Un responsable militaire important de Tsahal, a déclaré mercredi à la 2ème chaîne de télévision que le Hamas à pleinement retrouvé ses capacités militaires perdues au cours de l’Opération Bordure Protectrice en 2014.

Au cours d’une interview avec l’animateur de l’émission israélienne, le responsable a déclaré que l’organisation terroriste a utilisé les années en cours depuis l’offensive de 2014, à travailler à la restauration de ses tunnels d’attaque et au réapprovisionnement de ses programmes de missiles.

Un vaste éventail du stock de missiles du Hamas est constitué d’armes produites par lui-même à l’intérieur même de Gaza. Ce responsable affirme que le matériel utilisé pour fabriquer ces armes passent à travers (ou sous) le passage de Rafah contrôlé par l’Egypte, à la suite des pourparlers de  entamés entre le Hamas et Le Caire.

L’hypothèse de Tsahal, cependant, selon ce responsable militaire, est que le Hamas ne va pas chercher à se lancer dans une confrontation avec Israël dans le proche avenir.

Au même moment, un porte-parole de l’aile militaire du Hamas a déclaré mardi que les inquiétudes d’Israël, à propos du réseau de tunnels terroristes clandestins de l’organisation sont la preuve du succès du Hamas au cours de la guerre de 2014.

Le porte-parole du Hamas faisait allusion à  un rapport anticipé traitant de l’Opération Bordure Protectrice dont sait d’avance qu’il contient des critiques acerbes contre les cercles dirigeants militaires et politiques d’Israël.

« Dans un proche avenir, il y aura même des forces bien plus importantes qui tomberont » [sur le champ de bataille] s’est vanté le porte-parole du Hamas.

La sous-commission classifiée du contrôleur de l’Etat a annoncé dimanche qu’il a approuvé la publication du Rapport du Contrôleur de l’Etat sur la guerre de Gaza de 2014.

Selon des experts, on s’attend surtout à ce que ce rapport serve de bombe politique pour le Premier Ministre, Binyamin Netanyahu et pour sa réputation de « M. Sécurité », avec des conséquences variables, allant de la chute du gouvernement jusqu’à un simple coup supplémentaire contre son statut, alors que ses rivaux ont le couteau entre les dents et n’attendent que le moment opportun pour frapper.

Les terroristes opérationnels du Hamas étaient également en force, mardi, lors de leur participation à une cérémonie honorant l’un de ses membres, prétendument éliminé par une opération du Mossad, en Tunisie à la fin de l’année dernière.

Mohammed Zawahri, connu de l’échelon des renseignements et de la sécurité en Israël, sous le pseudonyme de « l’Ingénieur », a été retrouvé mort à l’intérieur de son véhicule dans la ville de Sfax, selon des médias locaux.

Zawahri, un ingénieur spécialisé dans la fabrication de drones et même de drones sous-marins censés attaquer les installations pétrolières off-shore d’Israël pour le Hamas et le Hezbollah,  a pris entre trois et sept balles à bout portant de la part d’agresseurs restés inconnus, dans sa voiture près de sa maison.

Le mobile de son élimination ciblée reste flou.

Par la rédaction du JPOST.COM

31 Janvier 2017 22:13
Adaptation : Marc Brzustowski

2 COMMENTS

    • Politique de l’ambivalence oblige. Certains tunisiens, dont une journaliste, ont été appréhendés pour avoir supposément prêté un concours quelconque et des moyens matériels, en tendant un micro par exemple pour un reportage.

Leave a Reply