La différence entre droite et gauche expliquée aux enfants par Macron

La différence entre droite et gauche expliquée aux enfants par Macron

Interrogé par un enfant dans Présidentielle: candidats, au tableau, une émission de C8 où une classe interroge des candidats à la présidentielle, Emmanuel Macron a tenté d’expliquer avec des mots simples la différence entre la droite et la gauche. Selon lui, la première incarne la liberté, la seconde l’égalité.


Quand Emmanuel Macron raconte la droite et la… par LEXPRESS

Quelle est la différence entre la droite et la gauche? La question peut sembler naïve. Elle a été posée à Emmanuel Macron par un enfant dans le cadre de la nouvelle émission de C8, Présidentielle: candidats, au tableau, qui sera diffusée dimanche à 21 heures. Le concept: dans une salle de classe, les prétendants à l’Elysée sont interrogés par de jeunes écoliers, pas encore en âge de voter.

Héraut du dépassement des clivages, Emmanuel Macron a donc dû expliquer avec des mots simples ce vieux clivage politique, héritier de la Révolution Française, en une minute chrono. Pour l’ancien ministre de l’Economie, « la droite, c’est une famille politique pour laquelle le plus important,c’est sans doute la liberté ». Quant à la gauche, « c’est une famille politique pour laquelle le plus important, c’est l’égalité ».

Liberté contre égalité

Liberté contre égalité, l’analyse est classique. Celui qui se revendique « de droite et de gauche » veut donc prendre le meilleur de chaque courant de pensée et en exclure les effets pervers. « Pour la droite, les gens sont libres, que certains vont réussir, d’autre non, tant pis. Pour la gauche c’est que les gens soient égaux mais pas forcément libres, analyse-t-il. C’est pour ça que moi je crois qu’on a besoin d’un peu de liberté et d’égalité, c’est ce que je veux faire. »

Dans l’émission, Emmanuel Macron est également interrogé sur François Bayrou. A quoi sert le leader du MoDem? « Il ne me sert pas c’est quelqu’un », explique Emmanuel Macron. Il « a des idées qui sont proches des miennes. Et plutôt qu’on ait un nouveau candidat à la présidentielle en plus des autres, on a fait une alliance », ajoute Emmanuel Macron, qui exclut de le nommer Premier ministre. « Ce n’est pas ce qu’il m’a demandé et ça ne marche pas comme ça. Je réfléchis, j’ai plusieurs noms en tête. J’aimerais bien que ce soit une femme. »

L’ex-locataire de Bercy est ensuite interrogé sur François Hollande pour savoir s’il est un « copain ». « Oui, mais je ne le vois plus. On s’est séparé en août », rappelle le candidat, qui assure « aimer toujours bien » le chef de l’Etat. « C’est pour ça que je ne lui ai jamais tapé dessus », conclut-t-il, oubliant un peu vite qu’il n’a pas ménagé le chef de l’Etat lors de son passage au ministère de l’Economie.

Source : L’Express

3 commentaires

  1. je ne parlerai pas du candidat, mais de sa définition de la droite et de la gauche , il a raison mais il ne sait pas pourquoi , parce qu’il lui manque une case, c’est tellement évident !
    il pense, que c’est issu de la révolution française ! pas du tout, c’est bien antérieur et on en voit les effets dévastateurs aujourd’hui
    au commencement (on va commencer comme ça!) étaient les « 10 paroles  » LA LOI » (les 10 commandements) qui définissaient la spiritualité et les rapports des hommes entre eux et avec leur environnement et ce, sans aucune sanction, laissant les hommes exercer ce qui les distingue des animaux : leur libre-arbitre (Vois, j’ai mis devant toi le Bien et le Mal) d’où cette aspiration naturelle des hommes à LA LIBERTÉ

    puis est arrivée la doctrine chrétienne avec la notion de fraternité universelle (d’où a découlé celle d’égalité des hommes entre eux ) et pour éviter toute discussion par exemple sur ses effets dans une bataille où un homme doit lever son glaive contre son frère) le tout a été coiffé par la FOI – LE CONTRAIRE DE LA LIBERTE- !

    la LOI a très vite été abolie dès le début du christianisme et les trois piliers du judaïsme « LA LOI, LA JUSTICE ET LA VÉRITÉ » ont été remplacés par ceux du christianisme « LA FOI, L ESPÉRANCE ET LA CHARITÉ »

    et comme il fallait bien remplacer LA LOI par autre chose qui allait régir les rapports des hommes entre eux, on l’a remplacée par les sentiments !

    ce qui s’est passé effectivement au moment de la révolution française, (qui en a été l’aboutissement), c’est que les autoproclamées « lumières » (les socialistes de l’époque, ) se sont glissés comme des caméléons dans la doctrine de l’Église, en se drapant dans ses habits scintillants sans jamais oublier de spolier de leurs biens terrestres ses légitimes propriétaires -et souvent de leur vie pour effacer les témoins de ce hold up –

    et depuis, nous assistons en direct à une théorie de la substitution à l’envers de la gauche au détriment de la chrétienté, plus particulièrement du catholicisme français
    (ce que pour ma part – et je ne dois pas être la seule- je considère comme un juste retournement de la théorie de la substitution de l’Église envers les juifs !)

    ainsi, la différence entre la droite et la gauche a des racines profondément ancrées dans l’histoire et il est normal que la gauche prône l’Égalité et ce que Macron fait remarquer justement c’est que cette égalité ne peut se faire qu’au dépens de la liberté !
    et de même , il est tout à fait logique que des malfrats qui se sont rendus coupables du crime de la substitution en essayant de faire disparaitre ceux qu’ils voulaient remplacer, soient punis par HM !
    je dois dire que, méchamment et sans aucune inhibition, je trouve ça parfaitement satisfaisant !
    Amen!!

  2. J’ai regardé l’émission en totalité et les deux qui ont été les meilleurs dans cet exercice et dans leur attitude avec les enfants sont Fillon et Mélanchon car ils étaient à la fois sérieux et sincères, expliquant bien leur point de vue tout en se mettant à la portée des enfants, mais pas sur un mode démago, contrairement à Macron et Hamon qui essayaient de la jouer un peu trop « copain » …
    Je conseille à chacun de regarder cette émission en totalité car c’est une épreuve de vérité très révélatrice, notamment sur la dérive du programme de Mélanchon dont on peut constater in vivo une conséquence épouvantable dans la classe et qui a montré qu’il n’appliquerait (heureusement) pas son « programme » …
    En fait celui qui s’est le mieux sorti de cette « classe » avec classe, pédagogie et gentillesse, c’est Fillon … il est remonté dans mon estime.

    • une fois de plus je vois beaucoup de promesse et des politiques qui parlent pour faire du vent, il n’y a que le Pen dans le débat qui m’a fait rire pour ça mise en boite de Macron.
      Macron m’a plus l’air d’un gros c… , aucun d’entre ne me parait un minimum crédible.

Déposer un commentaire