Elie Barouh, dit Pierre, nous a quittés.

Elie Barouh, dit Pierre, nous a quittés.

0 2

Pierre Barouh : Johnny Hallyday et Claude Lelouch lui rendent hommage sur Twitter

Élie Barouh, son frère, et sa sœur vivaient heureux avec leurs parents, juifs originaires de Turquie, marchands de tissus sur les marchés de Levallois-Perret jusqu’à la Seconde Guerre mondiale, pendant laquelle leurs parents les cachèrent à Montournais, en Vendée, dans trois familles différentes ; Élie, dès lors rebaptisé Pierre, trouva refuge chez un couple aujourd’hui décédé, Hilaire et Marie Rocher. De ces années d’enfance, il puisa l’inspiration de chansons telles que La bicyclette, Des ronds dans l’eau, Les Filles du dimanche.

Journaliste sportif après la guerre et joueur dans l’équipe nationale de volley-ball, Pierre Barouh passe quelques mois au Portugal où il découvre la chanson brésilienne. En 1959, il s’embarque sur un cargo pour le Brésil sans y rencontrer ses idoles. De retour à Paris, il fait connaissance des principaux auteurs et compositeurs brésiliens de bossa nova.

VIDÉO – Le décès du parolier et compositeur des chansons Un homme et une femme et La bicyclette a fait réagir de nombreuses personnalités du monde de la culture sur le réseau social.

Il était connu pour avoir écrit «ba da ba da da ba da ba da», les paroles de la bande originale du film Un homme et une femme, sur une musique de Francis Lai. L’auteur-compositeur Pierre Barouh, est décédé mercredi 28 décembre à l’âge de 82 ans à Paris a indiqué son épouse, Atsuko Ushioda. Hospitalisé depuis cinq jours, il «est décédé à la suite d’un infarctus», a-t-elle précisé. Barouh s’était fait un nom notamment pour ses paroles portées par de grands interprètes comme Yves Montand ou Françoise Hardy.

L’homme, qui portait beau, était aussi le fondateur de la maison de disques Saravah. Un découvreur de talents depuis 50 ans. Le label avait notamment produit Brigitte Fontaine et Jacques Higelin. Suite à son décès, de nombreuses célébrités proches du compositeur ont réagi sur le réseau social Twitter.

Claude Lelouch, l’auteur réalisateur d’Un homme et une femme (1966), lui a rendu hommage, déclarant que «son regard sur le monde était omniprésent dans» la plupart de ses films. Et qu’il était «la seule personne dont il a écouté les conseils».

Pierre Barouh est la seule personne dont j’ai écouté les conseils.
Et son regard sur le monde est omniprésent dans la plupart de mes films.

Le monument de la chanson française, Johnny Hallyday, a de son côté publié une vidéo extraite du film D’où viens-tu Johnny? dans laquelle il jouait aux côtés du compositeur en 1963. «Que de bons souvenirs», a-t-il précisé.

Pierre Lescure, président du Festival de Cannes depuis 2014, a quant à lui publié le message très sobre: «Pierre Barouh: Un homme et une femme, une bicyclette. Et Saravah qui, dans les années 60, accueille Fontaine, Higelin, Caussimon et McNeil…»

Pierre Barouh: Un homme et une femme, une bicyclette.Et Saravah qui, dans les années 60, accueille Fontaine,Higelin,Caussimon et McNeil…

La chanteuse belge Maurane, découverte par Saravah à la toute fin des années 1970: «Pierre Barouh (Mon premier producteur) s’en est allé. J’ai beaucoup de peine. Repose en paix Pierre.»

Pierre Barouh ( Mon premier producteur) s’en est allé.
J’ai beaucoup de peine. Repose en paix Pierre✨🌹❤️🎶

Brigitte Fontaine, elle aussi découverte par Barouh s’est dite «infiniment triste».

Le DJ caennais Gilles Peterson s’est lui aussi dit «très triste» du décès du compositeur, précisant qu’il était «celui qui l’a introduit à la musique du Brésil».

NO COMMENTS

Leave a Reply