Pékin favorable à l’envoi d’aide humanitaire en Syrie.

Le chef de la diplomatie chinoise s’est dit favorable à l’envoi d’aide humanitaire en Syrie dans une discussion par téléphone avec le leader de la Ligue arabe ainsi qu’avec certains de ses homologues dans le monde arabe, a rapporté mercredi la presse d’Etat à Pékin.

Yang Jiechi, ministre chinois des Affaires étrangères, a rappelé la position chinoise qui renvoie gouvernement et opposants syriens dos à dos, leur demandant de « mettre fin immédiatement aux violences », afin de commencer un « dialogue politique ouvert ». « La communauté internationale devrait créer les conditions favorables à cet égard et fournir de l’aide humanitaire à la Syrie », a poursuivi Chine nouvelle en affirmant rapporter les propos du ministre.

M. Yang a notamment parlé lundi et mardi avec le secrétaire général de la Ligue arabe, Nabil al-Arabi, le chef de la diplomatie égyptienne, Mohammed Kamel Amr, et le ministre algérien des Affaires étrangères, Mourad Medelci, a indiqué l’agence officielle. Mais la dépêche de Chine nouvelle n’est pas rentrée dans les détails. M. Yang s’est notamment gardé d’approuver un accès libre et sans entrave de l’ONU et des agences humanitaires en Syrie, ainsi que le demandent plus de 50 pays dans le monde.

Le ministre français des Affaires étrangères Alain Juppé a lancé mardi un appel à la Russie et à la Chine pour qu’elles ne bloquent pas une résolution du Conseil de sécurité de l’ONU sur la Syrie en faveur d’un cessez-le-feu humanitaire. Jusqu’à présent, la Chine et la Russie ont bloqué toutes les tentatives des Occidentaux et des pays arabes de faire adopter par le Conseil de sécurité des Nations unies des textes condamnant la répression conduite par le régime de Bachar al-Assad. Le 2 octobre et le 4 février, ces deux pays ont opposé un veto à des projets de résolution.

La répression en Syrie a fait depuis onze mois « certainement beaucoup plus que 7.500 morts », a déclaré mardi Lynn Pascoe, secrétaire général adjoint de l’ONU pour les affaires politiques.

Pekin, 29 fév 2012 (AFP)

Laisser un commentaire

Register   Login

Derniers articles